"Sept à Huit" : un lycée international hors du commun au Costa Rica

DOCUMENT – Au Costa Rica, découvrez comment huit jeunes français s'adaptent à une autre façon d’apprendre tournée vers le monde, dans un établissement hors-norme qui apprend aux élèves bien plus qu’un programme scolaire.

ÉLITE - Aux quatre coins du monde, 18 lycées UWC offrent un enseignement d'exception et basé sur la diversité et l'ouverture culturelle, accueillant plus de 9.500 élèves par an venant du monde entier. C'est notamment le cas à San José, au Costa Rica, où 180 élèves étudient. "Sept à Huit" nous y emmène.

Ils sont décrits comme des "lycées sans pareil". Répartis sur quatre continents et accueillant plus de 9.500 élèves par an, les lycées UWC, qui se comptent au nombre de 18 dans le monde entier, offrent un programme pédagogique moderne et émulatif, avec une identité et des caractéristiques propres au pays dans lesquelles ils sont implantés. L’appellation "UWC", acronyme de "United World Colleges", désigne une volonté de promouvoir la diversité en accueillant des élèves du monde entier.

Parmi tous ceux qui postulent, un élève sur dix est retenu pour entrer dans ces écoles, sur la base du niveau scolaire mais aussi, par exemple, de l'implication dans des associations. Bénéficier de l’enseignement de ces établissements "UWC" a néanmoins un coût : près de 34.000 euros par an. Mais seul un élève sur trois paie la totalité des frais de scolarité. Pour ceux issus de milieux moins favorisés, les lycées prennent en charge une partie des frais.

Toute l'info sur

Sept à huit

Lire aussi

C’est notamment le cas à San José, au Costa Rica, où nous emmènent les caméras de "Sept à Huit" dans la vidéo en tête de cet article. Ici, les élèves ont notamment le luxe de suivre des cours de biologie en pleine forêt. Près de 180 jeunes y étudient, sur un campus digne d’une université américaine. S’ils préparent pendant deux ans un bac "international", ils apprennent surtout à vivre ensemble et à partager leurs cultures. À l’instar de Gabriela, une Franco-Espagnole qui a grandi à Bruxelles et a quitté l’Europe il y a trois mois pour intégrer l’école.

Mais aussi de Tom, originaire du Vaucluse et entamant sa deuxième année au Costa Rica, après avoir quitté la France à la fin de sa première. Contrairement aux lycées français, où plus de trente heures de cours sont dispensées par semaine, les "United World Colleges" réservent 16 heures à la scolarité des élèves, privilégiant le travail individuel. Découvrez les spécificités de ces écoles "UWC", où se côtoient 69 nationalités, dans ce reportage de "Sept à Huit".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Israël/Palestine : le Hamas doit cesser ses tirs de roquette, dit Biden

Val-de-Marne : une adolescente de 17 ans tuée à coups de couteau, le suspect arrêté

EN DIRECT - Cévennes : après sa reddition, Valentin Marcone "était dans une volonté de dialogue"

VIDÉO - "Une femme libérée et de pouvoir" : Amandine Petit a défilé en Marianne à Miss Univers

EN DIRECT - Covid-19 : la pression hospitalière toujours à la baisse, moins de 4300 patients en réa

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.