VIDÉO - Moins cher qu'un Ehpad : ces Français passent leur retraite dans un 4 étoiles en Tunisie

VIDÉO - Moins cher qu'un Ehpad : ces Français passent leur retraite dans un 4 étoiles en Tunisie

REPORTAGE – En Tunisie, un hôtel 4 étoiles reconverti en maison de retraite fait le plein de Français. L'émission de TF1 "Sept à Huit" est allé à leur rencontre.

Dans cette maison de retraite haut de gamme de Tunisie, "tout le monde s’éclate comme des bêtes", assure un résident tout sourire. Ici, toutes les activités sont incluses : piscine, restaurant, thalasso et même manucure, pédicure et coupe de cheveux une fois par mois. 

Malades d’Alzheimer, personnes âgées dépendantes ou souffrant de troubles cognitifs, des Français ont décidé de passer leurs vieux jours dans cet hôtel quatre étoiles transformé en partie en Ehpad. Les caméras de "Sept à Huit" vous y emmènent dans la vidéo ci-dessus.

Toute l'info sur

Sept à huit

On y découvre notamment Marie-Claude, qui ne supportait plus de voir son mari dans une maison de retraite en France, où elle ne pouvait lui rendre visite que quelques heures par semaine. Rejoindre le même établissement français que lui leur aurait couté 5.000 à 6.000 euros, contre 4.000 euros pour tous les deux en s'expatriant pour vivre dans l'établissement d'Hammamet. Cerise sur le gâteau : les deux toutereaux y disposeront d'une chambre de 50 m2.

À 93 ans, Pierre, ancien comptable disposant d'une retraite de 3.700 euros par mois, est ici comme un poisson dans l’eau. Il nage 30 minutes chaque jour avec son aide-soignante, Raola. Veuf, il n’a aucun regret d'avoir posé ses valises loin de chez lui : il appelle régulièrement ses deux filles et ses cinq petits-enfants, et assure que cela lui suffit. 

Chacun son aide-soignante

Dans cet Ehpad très spécial fondé par un Français, Alexandre Canabal, les chambres sont toutes équipées de caméras pour faciliter la nuit la surveillance des personnes âgées - qui ont donné leur accord -, chose impensable en France. Les familles ont également accès à ces vidéos. Elles peuvent aussi suivre les contrôles de santé de leurs aînés : pouls, toilette, poids, sorties et activités. Les résidents ont en outre chacun une aide-soignante, aux petits soins pour eux de 7h30 à 20h30. Elle aide aux gestes du quotidien, toilette, habillement mais aussi soins médicaux.

Lire aussi

La maison de retraite dispose aussi d’un médecin qui se déplace au besoin. Ce jour-là, Hugues a fait appel à lui car il est inquiet pour sa femme Jeannette, atteinte de la maladie d’Alzheimer. Il témoigne : "J’ai trouvé que dans cette mentalité, cette âme tunisienne, il y avait vraiment un amour très fort pour la personne âgée qui garde malgré son âge, malgré tous ses problèmes, toute sa dignité. J’ai découvert un climat de tendresse, d’affection, presque d’amour qui m’a surpris, qui m’a touché, qui m’a bouleversé."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 20.000 nouveaux cas ce dimanche

Marthe Villalonga, un amour caché pendant 50 ans

EN DIRECT - États-Unis : "Le voyage est loin d'être terminé", assure Trump à ses supporters

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Désormais autorisé dans les cabinets médicaux, le vaccin AstraZeneca est en forte progression

Lire et commenter