VIDÉO - "Si tu veux le récupérer, tu dois venir avec 100.000 dollars" : le business des otages fait rage à Haïti

VIDÉO - "Si tu veux le récupérer, tu dois venir avec 100.000 dollars" : le business des otages fait rage à Haïti

ENQUÊTE "SEPT À HUIT" - Haïti, où séviraient une centaine de gangs, est confronté à des enlèvements qui touchent toutes les catégories de la population. L'émission de TF1 "Sept à Huit" a enquêté sur cette activité criminelle qui finance des guerres de territoires.

La police est dépassée, la population terrorisée. En Haïti, et notamment dans sa capitale Port-au-Prince, les enlèvements sont quotidiens. On en compterait jusqu'à 20 par jour, perpétrés par la centaine de gangs armés que compte le pays.

Et personne n'est épargné. Il y a quelques mois, un pasteur et trois de ses fidèles ont ainsi été enlevés alors qu'ils célébraient une messe retransmise en direct sur les réseaux sociaux. Des hommes armés ont alors fait irruption, avant de les emmener manu militari. Les trois victimes ont finalement été libérées une semaine plus tard en échange du versement d'une rançon.

Toute l'info sur

Sept à huit

Si ce dernier exemple s'est achevé par le retour des kidnappés, d'autres enlèvements virent à la tragédie. Comme en attestent les images proposées par Sept à Huit dans la vidéo en tête de cet article. On y voit un commando de six hommes, en plein jour, s'attaquer à une voiture et en extraire l'occupant, un médecin. L'homme, qui résiste, est abattu.

Une femme nous explique pour sa part que son mari a été enlevé 48 heures plus tôt. "J'ai très peur pour lui, ils peuvent le tuer. Je n'ai que lui, les enfants sont encore petits", précise-t-elle. 

"Si tu veux le récupérer, tu dois venir avec 100.000 dollars"

"Il m'a dit qu'il allait récupérer sa carte d'identité à Croix-des-Bouquets. (...) Quelques heures plus tard, une tante a reçu un coup de téléphone. Ils lui ont dit : 'ton neveu est entre nos mains. Si tu veux le récupérer, tu dois venir avant samedi avec 100.000 dollars. Sinon vous ne le verrez plus'", se rappelle-t-elle.

La somme, qui représente 80.000 euros, est faramineuse pour cette famille qui gagne, au mieux, 40 euros par jour. Les kidnappeurs ont laissé à la jeune femme 72 heures pour réunir l'argent.

Lire aussi

Ces rapts sont l'œuvre de gangs armés. Il y en aurait une centaine dans tout le pays, qui utilisent l'argent des rançons pour financer leurs guerres de territoires. Au milieu de ces affrontements, les habitants sont pris en tenaille.

La police, elle, est dépassée. Symbole de cette impuissance : les images, proposées dans la vidéo en tête de cet article, d'une opération de police visant un gang connu pour séquestrer des otages dans son fief. Quatre policiers sont tués ce jour-là, alors que les criminels ont pris d'assaut un véhicule blindé. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Passe d'armes entre Marion Maréchal et Marine Le Pen au sujet d'Éric Zemmour

EN DIRECT - Covid-19 : les hospitalisations en baisse de 12% sur une semaine

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

230.000 euros de dommages et intérêts pour une coupe de cheveux ratée

Que font Eric Zemmour et Marion Maréchal en Hongrie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.