VIDÉO - Rhinocéros abattu à Thoiry : un zoo belge raccourcit les cornes de ses bêtes

DirectLCI
PRÉVENTION - Le parc animalier de Pairi Daiza en Belgique, situé non-loin de la frontière française, a décidé de raccourcir les cornes de ses rhinocéros après la mort d'un animal au zoo français de Thoiry, abattu pour sa corne.

Dans un message posté il y a quelques heures ce samedi sur sa page Facebook, le parc animalier de Paire Daizi a annoncé que le vétérinaire allait raccourcir "de manière temporaire et à titre de mesure additionnelle aux procédures de sécurité déjà opérationnelles", les cornes des rhinocéros. Par cette opération, le directeur, Éric Domb, souhaite protéger à la fois les animaux mais aussi les soigneurs et le personnel de sécurité.


Cela fait bien entendu écho à l'affaire qui a fait la Une de tous les quotidiens français. Le 6 mars dernier, Vince, rhinocéros blanc du parc de Thoiry, près de Paris, a été abattu de trois balles dans la tête et sa corne a été sciée et volée. Les enquêteurs soupçonnent un acte de trafic organisé, généralement à destination de pays asiatiques où la médecine traditionnelle attribue toutes sortes de vertus à la corne de rhinocéros, dont celles de guérir le cancer ou l'impuissance. Elle peut se vendre jusqu'à 60.000 dollars (56.000 euros) le kilo sur le marché noir, soit près de deux fois le prix de l'or.   

  

"Suivant les circonstances, cette mesure de protection pourra être renouvelée (...). Fréquemment utilisée dans de nombreux parcs nationaux africains, elle est considérée à ce jour comme une des seules actions réellement dissuasives", précise Eric Domb dans son message.

En vidéo

Rhinocéros tué à Thoiry : l’inquiétante flambée du braconnage

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter