VIDÉO - Russie : au moins 270 manifestants anti-Poutine arrêtés dans le pays

DirectLCI
TENSIONS - Plus de 270 personnes ont été interpellés samedi, selon une ONG, lors de manifestations non autorisées à cinq mois de la présidentielle. A la manœuvre de cette contestation : l'opposant russe Alexeï Navalny, condamné lundi à 20 jours de prison.

La fronde contre Vladimir Poutine a dégénéré en Russie. Plus de 270 partisans de l'opposant russe emprisonné Alexeï Navalny ont été interpellés samedi, selon une ONG, lors de manifestations non autorisées à cinq mois de la présidentielle. Des témoins interrogés à Saint-Pétersbourg, où au moins 66 manifestants ont été arrêtés, ont évoqué des interpellations musclées avec des personnes en sang. 


Une répression musclée pour faire cesser cette manifestation dans un lieu symbolique, puisque Vladimir Poutine –qui fête ce samedi son anniversaire – est né dans la ville.

En vidéo

Manifestation houleuse en Russie

"Cadeau pour l'anniversaire de Poutine"

Au moins de 270 arrestations a été recensée par l'ONG spécialisée OVD-Info, surtout en province, notamment à Ekaterinbourg dans l'Oural ou Samara sur la Volga. La mobilisation, comme la réponse policière, semble avoir été nettement inférieure aux manifestations du printemps qui avaient rassemblé des dizaines de milliers de personnes, souvent très jeunes. Elle constitue cependant un défi direct au président russe - qui sauf énorme surprise devrait briguer un quatrième mandat au printemps prochain - le jour de son anniversaire, habituellement marqué par de nombreux éloges.

Une élection à laquelle Alexeï Navalny, lui, a peu de chance de pouvoir se présenter. La commission électorale centrale a prévenu en juin qu'une précédente condamnation de justice pour détournement de fonds le rendait inapte pour la présidentielle. L'opposant, connu pour ses enquêtes sur la corruption des élites russes, est détenu pour la troisième fois cette année pour appel à des manifestations non autorisées. Il a été condamné lundi à 20 jours de prison, ce qu'il a dénoncé comme un "cadeau pour l'anniversaire de Poutine".


De son côté, Vladimir Poutine a présidé une réunion du conseil de sécurité russe à la mi-journée, selon le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Le journal de la chaîne publique d'information Rossia-24 gardait samedi le silence sur les manifestations de l'opposition, mais consacrait un long sujet aux vœux adressés par des dirigeants étrangers et des créateurs ou restaurateurs étrangers inspirés par le président. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter