Ryanair critiqué pour ne pas avoir expulsé un passager ayant prononcé des propos racistes contre une autre passagère

International
DirectLCI
RACISME - Un passager d'un vol Ryanair lance un torrent d'insultes racistes à sa voisine dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux vendredi dernier. Une scène d'autant plus surprenante que l'homme xénophobe a pu faire son trajet sans réaction de l'équipage.

Insultes racistes impunies. Une vidéo montrant un passager sur un vol Ryanair vociférer des propos racistes à une femme assise à côté de lui a fait le tour des réseaux sociaux depuis sa publication vendredi dernier. Sur les images, un homme blanc âgé traite, entre autres, sa voisine, d’origine jamaïcaine, de "mocheté de bâtarde noire".

"Mocheté de bâtarde noire"

Sur les images, vues plus de 5 millions de fois, un homme crie, avec un fort accent anglais, sur sa voisine de droite. Il lui demande de quitter son siège, en la menaçant de la "pousser sur une autre place" si elle ne le fait pas. Monter à bord de ce vol au départ de Barcelone, il aurait commencé à l’insulter après s'être plaint de l'avoir dérangé alors qu'il tentait de rejoindre son fauteuil à côté du hublot. 


Alors qu’elle lui répond, il lance sa première insulte raciste : "Ne me parlez pas dans une put*** de langue étrangère, espèce de vache stupide et moche." Et lorsqu’un passager, situé derrière eux, réagit enfin en lui demandant "d’arrêter", il riposte qu’il continuera "tant qu’ [il peut], avec cette mocheté de bâtarde noire".

Un torrent d’insultes visant sa couleur de peau qui a été filmé par un passager, David Lawrence. Sur les images, on l’entend demander au steward, resté muet, de faire descendre l’homme de l’avion. "C’est lui dont il faut se débarrasser !", dit-il, en réaction à cet employé qui avait demandé à la victime si elle voulait changer de place. Un comportement surprenant. Que relève également le réalisateur de la vidéo. Dans une interview donnée à la chaîne BBC ce lundi matin, il explique ainsi que : "Dans cette situation, il semblait que tous les soutiens étaient en faveur de cet homme. Le jeune employé de l’équipage avait l’air inexpérimenté."

C’est pourquoi, la compagnie aérienne a été critiquée avec virulence pour son comportement sur les réseaux sociaux. Certains internautes appelant même au boycott avec le hashatag #BoycottRyanAir. Le géant du low-cost a donc réagi par un tweet posté dimanche. Il prévient avoir été mis "au courant" de cette vidéo et avoir "confié cette affaire à la police de l'Essex", le comté de l'aéroport de destination de l'avion.


Une très mauvaise publicité dont la compagnie irlandaise se serait bien passée. Elle a annoncé, ce lundi, une baisse de ses bénéfices de 7% au cours des six premiers mois de l'année 2018.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter