VIDÉO - Scandale aux Canaries : une drag-queen déguisée en Madone fait polémique

DirectLCI
PENDANT CE TEMPS-LA, EN ESPAGNE... - La performance d'une drag-queen grimée en Madone lors du carnaval de Las Palmas de Gran Canarias suscite l'indignation de la frange radicale de l'Eglise catholique.

Lundi 27 février, la RTVE, principale chaîne publique en Espagne, diffusait en direct la 20e édition du Gala drag-queen du carnaval de Las Palmas, dans les îles Canaries. Cette année, c'est l’artiste transformiste Drag Sethlas qui a remporté  le concours, applaudi par 6.000 spectateurs massés dans le parc Santa Catalina de Las Palmas. 


Mais la prestation de la drag-queen grimée en Madone et se fantasmant en Madonna sur Like A Prayer  n'a pas été du goût de tout le monde. Mimant la crucifixion en string, à moitié nue, couronne d’épines sur la tête, elle a provoqué l'ire de la frange radicale de l'Eglise catholique qui n'a pas trouvé ce show anticlérical à son goût. 

Résultat : censure à la TV publique espagnole

Comme le souligne Arrêt sur images, l'évêque des Canaries et l'association des avocats chrétiens ont vu rouge et l'ont fait savoir à travers différents médias, qualifiant de "blasphématoire" son interprétation de la Sainte Vierge.  

Résultat : une censure à la télévision publique espagnole. Suivie en direct par près de 800.000 téléspectateurs, la performance retransmise par la RTVE a été supprimée dès le lendemain du site de la télévision. Une censure qui a été dénoncée par les journalistes du groupe public.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter