VIDÉO - Sècheresse en Bolivie : "état d'urgence" décrété, le pays à sec

DirectLCI
CATASTROPHE NATURELLE - Le gouvernement bolivien a décrété cette semaine "l'état d'urgence national" face à la pire sécheresse enregistrée depuis 25 ans. Elle a déjà provoqué des coupures d'eau dans sept des 10 principales villes du pays.

La pénurie d'eau qui sévit en Bolivie a déjà déclenché des manifestations dans les rues de la capitale La Paz et des conflits qui menacent de dégénérer en affrontements. C'est notamment le cas entre des agriculteurs utilisant l'eau pour arroser leurs plantations et des mineurs. 


Conséquence de cette situation : "Nous avons approuvé en Conseil des ministres un décret" déclarant "un état d'urgence national, en raison de la présence de sécheresse et d'un déficit hydrique dans différentes régions du pays", a annoncé le président Evo Morales à l'issue d'une réunion au siège de la présidence.  Le décret permettra "de mobiliser les moyens économiques pour répondre à un droit humain qu'est l'accès à l'eau", a déclaré Evo Morales, expliquant que l'année 2016 avait été "la plus chaude des 100 dernières années". 


Face à la pénurie, l'entreprise publique de distribution d'eau EPSAS a averti que les coupures allaient encore s'amplifier à La Paz, où près de la moitié des quelque 800.000 habitants est touchée depuis plus de deux semaines et où l'eau ne devrait être distribuée que trois heures par jour.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter