Séisme en Italie : "On espère que ça va s'arrêter, là on est inquiet"

Séisme en Italie : "On espère que ça va s'arrêter, là on est inquiet"

TÉMOIGNAGE - Un nouveau séisme de magnitude 6,5 a frappé l'Italie ce dimanche. Gilles Dubroca, habitant de Pérouse, a exprimé sur LCI la violence de l'événement. "On espère que ça va s'arrêter, là on est inquiet", a-t-il expliqué.

Ce dimanche 30 octobre, à 7h41 du matin, un séisme de magnitude 6,5, selon selon l'institut italien de géologie, a frappé le centre de l'Italie. L'épicentre se situe près de Preci, dans la région de Pérouse. Ce tremblement de terre, ressenti jusqu'à Rome, n'a, pour l'instant, fait que quelques blessés et de nombreux dégâts matériels.

Gilles Dubroca, habitant de Pérouse, située à une soixantaine de kilomètres de l'épicentre, a nettement ressenti la secousse. Il a témoigné, ce dimanche sur LCI : "L'immeuble a bougé, la bibliothèque tremblait de tous les côtés, les lampadaires, n'en parlons pas. C'était vraiment très, très, très impressionnant. J'ai vu un arbre, à travers la fenêtre, qui bougeait dans tous les sens."

Selon lui, "c'est un tremblement de terre bien supérieur, au niveau du ressenti, que les autres". Il dit espérer que ces tremblements de terre, qui s'enchaînent en Italie, vont s'arrêter". "Là, on est inquiet, parce que ça augmente", conclut-il.

Lire aussi

    L'Italie, région fertile pour les séismes

    En vidéo

    L'Italie, région fertile pour les séismes

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Covid-19 : Véran confirme "des mesures supplémentaires" si le virus continue sa progression

    Cluster en Haute-Savoie : que faisait le groupe d'étudiants britanniques dans cette station de ski ?

    EN DIRECT - Covid-19 : "Les variants changent complètement la donne depuis trois semaines", affirme Jean-François Delfraissy

    En cas de reconfinement, Blanquer aspire à garder les écoles ouvertes

    Covid-19 : l'Espagne n'a plus les moyens de reconfiner

    Lire et commenter