VIDÉO - Séisme et tsunami en Indonésie : la ville de Palu avant et après le désastre

International
CATACLYSME – Un puissant séisme a provoqué un tsunami vendredi en Indonésie. La vague d’1m50 s’est notamment abattue sur les côtes de la ville de Palu, où elle a ravagé habitations et infrastructures.

Une ville de décombres. Un puissant séisme, suivi d’un tsunami, a frappé l’île des Célèbes, en Indonésie, ce vendredi 29 septembre. Une catastrophe qui a fait plus de 830 morts selon un bilan provisoire établi dimanche et a ravagé hôpitaux et habitations sur son passage. 

Située sur la côté ouest, Palu est une  ville côtière de 350 000 habitants. Elle a été particulièrement touchée par le tsunami. Sur les images diffusées par Metro Tv, une chaîne indonésienne, on découvre des paysages en ruine. Les voitures touristiques sont devenues des carcasses, les hôtels des bâtiments fantômes et les plages se sont transformées en cimetière. 

Alors que l’un des hôpitaux principaux de la ville a été touché, d’autres sont dépassés par l’afflux massif et continu de victimes. Certains blessés sont donc soignés en plein air : le parking de l’hôpital Wirabuana est ainsi devenu une salle d’opération à ciel ouvert. 


L’un des plus grands centre commerciaux, le Ramayana, s’est effondré, ensevelissant les personnes qui se trouvaient à l’intérieur. "Nous pensons que des dizaines ou des centaines [de victime] n'ont pas encore été dégagées des décombres. Le principal centre commercial de Palu s'est effondré" a ainsi indiqué à l’AFP le porte-parole de l’agence de gestion des catastrophes. D’autres lieux emblématiques de la ville ont aussi disparu. Le pont principal n’est plus qu’une ruine. Et la couple de la mosquée  Baiturrahman, l'une des fiertés architecturales de la ville, s'est totalement effondrée.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Indonésie : l'île des Célèbes dévastée par un séisme et un tsunami

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter