VIDÉO - Séisme en Irak : un direct à la télévision kurde interrompu par les secousses

DirectLCI
FRAYEUR - Un séisme d'une magnitude de 7,3 a frappé dimanche le nord-est de l'Irak ainsi que l'Iran, faisant plus de 300 morts dans ces deux pays. Une chaîne de TV kurde était en direct lorsque les secousses ont été ressenties. Le présentateur a tenté de garder son calme tant bien que mal.

C'est ce qui s'appelle avoir des sueurs froides. Dimanche, un puissant séisme d'une magnitude de 7,3 a frappé le nord-est de l'Irak ainsi qu'une partie de l'Iran. Ce tremblement de terre a notamment été ressenti à Erbil, la capitale du Kurdistan autonome irakien. C'est précisément dans cette région qu'une chaîne de télévision, Rudaw, a été victime de secousses pour le moins violentes. 


Les tremblements ont été ressentis par un journaliste qui assurait un direct en plateau. Mais très vite, il a  quitté les lieux, laissant le présentateur seul aux commandes. Ce dernier a tenté de faire preuve de sang-froid. Mais on sent bien son malaise sur la séquence en question. 

Selon un bilan, encore provisoire, environ 340 personnes ont été tuées dans les deux pays et au  moins 3.950 autres blessées. Les responsables iraniens pensent que le bilan va encore s'alourdir une fois que les secouristes auront réussi à atteindre les parties plus isolées.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter