VIDÉO - "Single day" : Alibaba vend pour plus de 25 milliards de dollars en 24 heures

DirectLCI
FRÉNÉSIE - A l'image du "Black Friday" américain, le 11 novembre chinois - célébré comme "la fête des célibataires" - est l'occasion de doper massivement les ventes sur les plateformes de commerce en ligne à grand renfort de promotions. Le géant chinois Alibaba a cette année battu son record de ventes en ligne à l'occasion de la "Fête des célibataires", totalisant samedi plus de 25,3 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

Electroménager, lait maternel, riz, vêtements, meubles, cosmétiques... En Chine, le "Single day" n'oublie personne... et les compteurs qui s'affolent en témoignent. Dépensant plusieurs dizaines de milliards d'euros, les Chinois se sont rués samedi sur les plateformes de commerce en ligne pour le "Jour des célibataires", un événement promotionnel, lancé en 2009 par le géant asiatique de l'e-commerce, Alibaba et imité depuis par ses rivaux. 


Depuis cette date, le 11 novembre chinois est, à l'image du "Black Friday" américain, l'occasion de doper massivement les ventes et de battre de nouveaux records. Vers 09H GMT samedi, Alibaba assurait ainsi avoir récolté 20,6 milliards de dollars depuis minuit. Equivalant au PIB annuel du Honduras ou à un tiers de celui du Luxembourg, ce montant ahurissant surpasse le record de 17,8 milliards enregistré l'an dernier pour la journée, qui marquait déjà un bond de 32% sur un an. Signe des temps : 93% des transactions étaient effectuées samedi via appareil mobile, selon Alibaba.  Pour autant, sur les 140.000 marques proposées en promotion par Alibaba samedi, quelque 60.000 étaient étrangères : une proportion accrue pour séduire une classe moyenne grandissante et plus exigeante.


C'est d'ailleurs sur ce créneau que le numéro deux chinois du secteur, JD.com, mais également d'autres plateformes rivales plus petites, entendent se distinguer - à l'image de NetEase Kaola, fondé en 2015 et focalisé sur les articles importés haut de gamme, notamment alimentaires.  JD.com, assure avoir, quant à lui, dépassé en moins de huit heures 100 milliards de yuans de commandes (15 milliards de dollars).

Un "désastre écologique"

Le lourd tribut que cette frénésie consumériste fait payer à l'environnement est en revanche dénoncé par des ONG, qui accusent volontiers Alibaba et ses pairs d'encourager les achats compulsifs et la multiplication des emballages. Pour Nie Li, militante de Greenpeace, le "Jour des célibataires" est un "désastre écologique" ayant généré l'an dernier 130.000 tonnes de déchets d'emballages, dont seuls 10% avaient été recyclés. L'e-commerce produit plus d'émissions à effets de serre que les magasins en dur, assure-t-elle. 

Plus d'articles

Sur le même sujet