VIDÉO – Lions d’Afrique, orangs-outans, girafes… Ces espèces qui disparaissent petit à petit de la Terre

DirectLCI
"ANÉANTISSEMENT BIOLOGIQUE" - La Terre a connu jusqu'à présent cinq extinctions de masse, la dernière en date, celle des dinosaures, remontant à 66 millions d'années. Des scientifiques mexicains et américains ont prévenu lundi dans un rapport que la sixième, en cours selon de nombreuses études, s'accélérait dangereusement. LCI revient en vidéo sur ce phénomène inquiétant.

Un chiffre pour mesurer d’emblée l’ampleur du danger : il ne reste plus que 35.000 lions d’Afrique sur Terre aujourd’hui, soit près 40% d'individus en moins qu’il y a une vingtaine d’années. Comme ce mammifère que l’on croyait relativement protégé il y a encore quelques décennies, de nombreux vertébrés sont plus que jamais menacés d’"anéantissement biologique", ont prévenu lundi des scientifiques américains et mexicains dans un rapport, publié dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, pointant l'accélération du recul de nombreuses espèces, à la fois en nombre et en étendue.

Rhinocéros, pangolins, guépards, ours blancs, orangs-outans… Tous ces animaux sauvages voient aujourd'hui leur population s'éteindre à petit feu. Les 177 mammifères passés à la loupe par les chercheurs de l'Université de Stanford et de l'Université nationale autonome de Mexico ont ainsi tous perdu au moins 30% de leurs aires géographiques de répartition et plus de 40% en ont perdu plus de 80% au cours des dernières décennies. LCI revient en vidéo (à regarder ci-dessus) sur ce phénomène que, préviennent les scientifiques, l'Homme n'a plus que 20 ou 30 ans pour juguler.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter