Soutiens de Donald Trump : révoltés ou résignés ?

Soutiens de Donald Trump : révoltés ou résignés ?

Donald Trump appelle ses militants à se battre. Beaucoup craignent des actions violentes dans le pays, notamment de la part des milices d'extrême droite. Comment réagissent les autres électeurs républicains ? Soutiennent-ils encore le président sortant ?

Dans un petit local du parti républicain à Fayetteville, Géorgie (États-Unis), c'est un défilé d'électeurs inquiets. Mary Kaszonyl a voté Trump, comme 50% des électeurs de ce comté. Mais elle a rencontré un problème le jour du vote. Une vingtaine d'électeurs sont venus protester, comme elle, ces derniers jours. "Je me suis présentée au bureau de vote, et ils m'ont dit que le registre indique que vous avez déjà voté par courrier. J'ai dit non, je n'ai pas encore voté", explique-t-elle.

Mary a finalement voté en personne, mais elle craint que sa voix n'ait pas pris en compte. Pour la responsable du Parti républicain, Lynn Frow, " ça ne va pas du tout, il faut que vous alliez vérifier au bureau général des élections". Elles soutiennent chacune la lutte acharnée du président. "Je suis en colère. Je veux qu'il se batte. Et le plus longtemps possible", ajoute Mary. "On sait tous que Trump a gagné, mais on se battra au niveau légal dans des tribunaux. Il n'y aura pas d'émeutes. On n'est pas des enfants, on est des Américains", indique Lynn.

Nous suivons Mary vers la prochaine étape des vérifications. Et nous rencontrons dans un bureau de vote, beaucoup d'électeurs pro-Trump qui, eux, veulent un retour au calme. Tommy, un entrepreneur, se désole de voir ce cirque, comme il dit. "J'ai foi en notre système. Ils vont prendre le temps de bien compter les votes. C'est tout. Je sais que c'est lent. Les chiffres arrivent, et moi, je crois au chiffre". Cet entrepreneur pense donc que Joe Biden va l'emporter et il accepte. Le bureau des élections est débordé par les contestations qui n'auront de réponse qu'à partir de lundi. "Les gens sont prêts. Ceux qui veulent tout saccager et mettre le pays à feu et à sang", dit Mary.

En Géorgie, Joe Biden n'a que 1 600 voix d'avance sur Donald Trump. Cet État annonce donc aujourd'hui qu'il va recompter les voix.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques en tissu à éviter, 2 m de distanciation... Les nouvelles recommandations face aux variants du Covid-19

EN DIRECT - Covid : l'Allemagne durcit et prolonge ses restrictions jusqu'à mi-février

Investiture de Joe Biden : le FBI craint une menace venant de la Garde nationale

Au crépuscule de son mandat, Donald Trump s’apprête à accorder 100 grâces présidentielles

Donald Trump quitte la Maison-Blanche avec un record d'impopularité

Lire et commenter