VIDEO - La théorie de Stephen Hawking pour résoudre le paradoxe des trous noirs

VIDEO - La théorie de Stephen Hawking pour résoudre le paradoxe des trous noirs

DirectLCI
ESPACE – Démontré en 1976, le paradoxe de l'information du trou noir remet en cause les bases de la mécanique quantique qui gouverne notre conception du monde. Stephen Hawking avait proposé en 2015 une hypothèse qui pourrait annuler ce paradoxe.

C'est une théorie qui pourrait résoudre une énigme capitale de la physique moderne. Réunis à Stockholm du 24 au 29 août 2015, des astrophysiciens du monde entier planchaient actuellement sur les trous noirs et leurs conséquences. Parmi eux, le Britannique Stephen Hawking qui avait présenté une nouvelle théorie à même de résoudre le paradoxe de l'information propre au trou noir, paradoxe qu'il avait lui-même mis en évidence en 1976.


Tout d'abord, rappelons que le trou noir, qui se forme généralement après l'effondrement d'une étoile, est un corps céleste si dense que son champ gravitationnel - extrêmement puissant - empêche toute matière et toute lumière de s'en échapper (d'où la couleur noire). Or les informations concernant les particules absorbées par le trou noir et intégrées dans celui-ci devraient disparaître avec l'évaporation finale du trou noir. Ce qui s'avère impossible selon les postulats de la mécanique quantique qui impliquent que l'information doit toujours être préservée. D'où le paradoxe.

Des informations renvoyées vers l'horizon

Ainsi, Stephen Hawking affirme que si les trous noirs échappent à cette règle de la mécanique quantique, alors c'est notre conception de la physique et même du temps qui s'effondrerait. C'est pourquoi le scientifique avance l'idée que l'information ne disparaît pas avec les trous noirs parce qu'elle n'est tout simplement pas stockée dans ces derniers. Reste donc à savoir où est passée l'information.


Pour Stephen Hawking, elle pourrait se trouver aux abords du trou noir, dans son "horizon". "Les informations sur les particules entrantes sont renvoyées [vers l'horizon], précise le chercheur . Mais sous une forme chaotique et inutile. A toutes fins pratiques, l'info est perdu." Il explique que le phénomène revient à brûler une encyclopédie : l'information est là, parmi les cendres, mais impossible à utiliser. En gros pour ceux qui ont vu Interstellar de Christopher Nolan – pour les autres autres, la suite contient du spoil –, d'après la nouvelle théorie de Hawking, le héros incarné par Matthew McConaughey peut à la limite entrer dans un trou noir (reste à savoir sous quelle forme), mais ne peut certainement pas en sortir sous forme humaine, plutôt sous forme de résidus. Pour résumer, ne vous approchez jamais d'un trou noir.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter