VIDÉO - Stevie Wonder s’agenouille lors d'un concert, en solidarité avec les sportifs insultés par Donald Trump

VIDÉO - Stevie Wonder s’agenouille lors d'un concert, en solidarité avec les sportifs insultés par Donald Trump

SYMBOLE - Le chanteur aveugle s'est agenouillé samedi soir lors d'un concert à New York au Global Citizen Festival contre la pauvreté dans le monde. Un geste fort en réponse au président américain qui s'en était violemment pris aux sportifs qui se mettaient à genoux lors de l'hymne national pour dénoncer le racisme.

"Ce soir, je m'agenouille pour l'Amérique." Stevie Wonder a joint le geste à la parole samedi soir lors d'un concert au Global Citizen Festival réunissant stars et politiques pour soutenir la lutte contre la pauvreté dans le monde. En filigrane, un message à l'adresse de Donald Trump qui entend stopper l’aide internationale américaine et qui a réprimé un geste popularisé par Colin Kaerpernick. Le "quarterback" de la Ligue nationale de football américain (NFL) s’était en effet mis à genoux l’année dernière durant la diffusion de l'hymne américain pour protester contre plusieurs meurtres de Noirs par des policiers blancs. D'autres sportifs avaient suivi. 

Vendredi, le locataire de la Maison Blanche s’en était pris, sans le citer, à ce joueur et à ces sportifs qui refusent de se lever pour chanter l'hymne national en geste de protestation pour dénoncer le racisme. "Est-ce que vous n'aimeriez pas voir un de ces propriétaires (d'équipe) de NFL dire, quand quelqu'un manque de respect à notre drapeau, 'sortez-moi ce fils de p... du terrain, il est viré, viré!'", avait lancé Donald Trump.

Lire aussi

Durant le concert, Stevie Wonder s’est également inquiété des échanges d'insultes entre les dirigeants américains et nord-coréen Kim Jong-Un.  Le chanteur du groupe californien Green Day, Billie Joe Armstrong, a également pointé du doigt Donald Trump en le citant dans les paroles d'"American Idiot" (2004). Dans cette chanson, le groupe dépeignait une sombre image des Etats-Unis sous l'administration Bush en pleine invasion de l'Irak. 

Le  Global Citizen Festival qui attire depuis 2012 de célèbres artistes et tombe au moment de la tenue de l'Assemblée générale des Nations unies est gratuit. Mais les fans qui affluent par milliers doivent faire une "bonne action", telle qu'écrire une lettre à leur gouvernement, pour obtenir un ticket d'entrée. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Macron appelle les Anglos-Saxons à arrêter de "bloquer" les exportations de vaccin

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.