VIDÉO - Syrie - Avant/Après : Alep, la cité aux mille richesses devenue ville fantôme

International
JT 20H - C’était un labyrinthe bouillonnant, le plus grand marché couvert au monde. Quatre ans plus tard, le souk d’Alep est devenu un quartier recouvert d’un amas de gravats. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, la Vieille ville n’est plus que l’ombre d’elle-même, dévastée par les combats entre l’armée de Bachar al-Assad et les rebelles. Découvrez les images de la 2e ville de Syrie avant la guerre et maintenant.

Une ville méconnaissable, après des années de guerre sans merci. En cinq ans, Alep a été ravagée, elle qui était renommée pour ses souks animés et sa citadelle pluricentenaire. 


Durant des siècles, et jusqu'au début du conflit en 2011, la métropole septentrionale était en effet la capitale économique de la Syrie et un centre culturel attirant les touristes du monde entier. Ils y admiraient les vestiges des civilisations qui se succédèrent dans l'une des plus villes les plus cités au monde. Mais aujourd'hui, seuls des chats errants sont visibles dans les ruelles jonchées de gravats de la Vieille ville, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco.


Le souk, avec ses échoppes parfois centenaires, a quant à lui été partiellement détruit par les flammes. Ce marché couvert était le plus grand au monde avec ses 4.000 échoppes et ses 40 caravansérails, qui attiraient depuis des siècles des artisans et des marchands venus des quatre coins du monde. Aujourd'hui, ses murs sont couverts d'impacts de balles et des traces des tirs de mortier et de roquettes.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le drame d'Alep

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter