Tempête Harvey : flammes et fumée noire au-dessus de l'usine chimique du groupe français Arkema

ÉTATS-UNIS - Un nouvel incendie s'est déclaré vendredi en fin de journée dans l'usine de produits chimiques d'Arkema, au Texas. Il s'agit du deuxième en deux jours dans cette zone inondée après le passage de la tempête Harvey.

Alors que des explosions avaient déjà eu lieu jeudi dans l'usine de produits chimiques d'Arkema, à Crosby, près de Houston, un nouvel incendie s'est déclaré vendredi en fin de journée. Les chaînes de télévision locales ont montré des flammes et une épaisse fumée noire s'échapper du site. Les inondations causées par le passage de la tempête Harvey ont coupé l'alimentation électrique du système de réfrigération des containers de produits chimiques, et lorsque celui-ci se réchauffe, il se décompose, prend feu et peut exploser.

Le groupe chimique français fabrique des peroxydes organiques, un composé extrêmement inflammable et dont la fumée provoque des irritations. Au total, neuf containers contenant quelques 225 tonnes de peroxyde organique se trouvent sur le site.


Le président d'Arkema Etats-Unis, Richard Rowe, a indiqué lors d'une conférence de presse vendredi que de nouveaux incendies étaient inévitables et que ces conteneurs "devraient prendre feu dans les prochains jours". Les responsables de l'usine ont par ailleurs défendu la décision de garder le peroxyde sur le site, jugeant que tenter de faire sortir les conteneurs de peroxyde de l'usine avant qu'elle ne soit inondée par les pluies de l'ouragan Harvey, était trop risqué, même si cela impliquait qu'ils se mettent à brûler plus tard.

Des risques pour la santé

Richard Rennard, qui dirige l'une des branches d'Arkema, a encouragé les personnes qui auraient inhalé de la fumée à aller voir un médecin. "La fumée risque d'irriter vos yeux, vos poumons et potentiellement votre peau." Il a par ailleurs indiqué qu'il ne croyait pas vraiment au potentiel mortel de la fumée dégagée par l'incendie de l'usine. Le directeur de l'Agence fédérale des situations d'urgence (Fema) a lui affirmé que le panache de fumée était extrêmement dangereux.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'ouragan Harvey frappe les Etats-Unis

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter