VIDÉO - Bisous aux enfants, selfies, distribution de nourriture... Trump (enfin) avec les victimes de Harvey

OPÉRATION RECONQUÊTE - Critiqué pour ne pas avoir rencontré de victimes de l'ouragan lors de sa première visite au Texas en milieu de semaine, Donald Trump a passé de longs moments ce samedi dans un centre d'accueil à Houston.

Poignées de main, selfies, enfants dans les bras... : Donald Trump s’est rendu ce samedi à Houston, au Texas, à la rencontre des rescapés de la tempête Harvey qui a semé la désolation dans cette ville de 2,3 millions d'habitants. 


Avec cette seconde visite en seulement quelques jours, le président américain  a tenté de reconquérir l’opinion. Lors de sa première visite, ce mardi, le locataire de la Maison-Blanche avait en effet été vivement critiqué car il n’avait rencontré aucune victime de l’ouragan.

"Il y a beaucoup d'amour"

Accompagné de sa femme Melania, casquette "TEXAS" vissée sur la tête et chaussures de sport aux pieds, il a passé près de 45 minutes dans un centre de conférences de la ville aménagé pour accueillir des milliers de personnes ayant fui leur maison face à la montée des eaux. 


Très à l'aise et tout sourire, le président septuagénaire, huit fois grand-père, s'est longuement assis pour discuter et jouer avec des enfants autour d'une table basse, avant de participer à une distribution de repas.  "J'ai vu beaucoup de bonheur. Même si cela a été très dur, (la réaction) a été fantastique. Il y a beaucoup d'amour", a-t-il déclaré lors d'un bref échange avec les journalistes. "Les choses se passent bien, les gens apprécient ce qui a été fait".

Des fonds d’urgence bientôt débloqués

"Nous signons beaucoup de documents pour que l'argent arrive à Houston", a-t-il ajouté, rappelant que son administration avait demandé au Congrès de débloquer près de 8 milliards de dollars en urgence après le passage d'Harvey, qui a fait au moins 42 morts et causé des dégâts estimés entre 30 et 100 milliards de dollars.


Selon la présidence américaine, qui a déclaré que dimanche serait "une journée nationale de prière", plus de 100.000 maisons sont endommagées, tandis que 43.500 personnes se trouvent dans des abris et 436.000 foyers ont présenté une demande d'aide.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'ouragan Harvey frappe les Etats-Unis

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter