VIDÉO - La tempête tropicale Nate fait 22 morts en Amérique centrale et menace les Etats-Unis

DirectLCI
SÉRIE - 22 personnes sont mortes en Amérique centrale, après le passage de la tempête tropicale Nate. Onze décès sont signalés au Nicaragua, huit au Costa Rica et trois au Honduras. Elle devrait se transformer en ouragan et frapper les Etats-Unis ce week-end.

La tempête tropicale Nate a déjà fait 22 victimes et ne semble pas arrêter sa course meurtrière. Après avoir provoqué la mort de onze personnes au Nicaragua, huit au Costa Rica et trois au Honduras, elle doit maintenant se transformer en ouragan avant d’atteindre les côtes américaines.


Le bilan reste provisoire, puisque sept personnes sont portées disparues au Nicaragua et 15 au Costa Rica, où plus de 5.000 personnes ont dû abandonner leurs maisons sous la menace de torrents de boue, ont annoncé les services d'urgence. Le Costa Rica a décrété l'état d'urgence, les écoles et administrations restant fermées. Le Nicaragua voisin doit lui faire face à des glissements de terrain, des inondations et des coupures d’électricité.

Le troisième ouragan en moins de deux mois pour les Etats-Unis

Le centre américain des ouragans (NHC) a indiqué que la tempête tropicale, située sur l'est du Honduras jeudi soir, allait continuer sa route en direction du Nord, baissant en intensité lors de son passage sur la terre ferme avant d'en regagner en mer. Le NHC estime que la tempête sera "proche de l'intensité d'un ouragan" lorsqu'elle atteindra vendredi soir la péninsule du Yucatan (est du Mexique).


Elle devrait ensuite se renforcer et se transformer en ouragan au cours du week-end lorsqu'elle traversera le Golfe du Mexique avant d'atteindre le sud des Etats-Unis et les Etats de Louisiane et de Floride. Nate pourrait être le troisième ouragan à frapper les Etats-Unis en moins de deux mois, après les passages de Harvey en août au Texas et d'Irma en septembre en Floride.

"Nous anticipons son impact" a déclaré le gouverneur de la Louisiane, John Bel Edwards, qui a déclaré l'état d'urgence. Des conseils d'évacuation préventive ont été donnés dans des zones basses de la Nouvelle-Orléans.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter