Traversée de la Manche : des migrants prêts à tout

Traversée de la Manche : des migrants prêts à tout

Juste avant l’arrivée de l’hiver, de très nombreux migrants tentent de traverser la Manche de la région de Calais vers la Grande-Bretagne. Depuis le début de l’année, jamais les tentatives n’ont été aussi nombreuses.

Au bord d’une route côtière, aux premières lueurs de l’aube, nous sommes alertés par ce bruit discret. Une pompe à air puis un moteur, surgit alors de la dune, un bateau. Il vient tout juste d’être gonflé. Nous voyons les migrants sortir de l’ombre les uns après les autres, obligeant les automobilistes à s’arrêter.

Toute l'info sur

Le 20h

Ils sont une cinquantaine. Au pas de course, direction la plage à 100 mètres de là. Par peur des contrôles de police, ils accélèrent le pas, malgré les obstacles, car cette plage est l’un des points de départ connus vers l’Angleterre. Dans ce groupe, des hommes, Irakiens, Kurdes pour la plupart et une seule jeune femme. Ils entrent sans hésiter dans cette eau à 14 degrés.

Aucun vent ce matin, mais ils doivent lutter contre les vagues et les courants. Leur départ semble chaotique. Certains tombent et le petit moteur ne démarre pas. Pourtant la manœuvre est visiblement rodée. Ils sont plusieurs à maintenir le bateau, d’autres surveillent depuis le rivage. Des passeurs sans doute. Enfin le bateau s’élance. Dernier aurevoir à la France, ils ont 40 kilomètres à parcourir jusqu’aux côtes anglaises. Leur minuscule embarcation se perd alors dans un horizon de cargo.

Ces traversées, les forces de l’ordre ne parviennent pas à les endiguer malgré une présence renforcée. Car impossible de quadriller les plus de 150 kilomètres de côtes depuis la frontière belge jusqu’à la baie de Somme.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Emmanuel Macron a reçu sa dose de rappel vaccinal ce week-end

"Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

Covid-19 : de l'école primaire au collège, les changements attendus à partir de ce lundi

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.