VIDÉO - Tribunal de La Haye : l'accusé qui a avalé une fiole de poison en pleine audience est mort

DirectLCI
JUSTICE - Slobodan Praljak, ex-haut responsable des forces croates de Bosnie jugé au Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie à La Haye "est mort dans un hôpital après avoir bu du poison" dans la salle d'audience.

L'ex-haut responsable des forces croates de Bosnie "est mort dans un hôpital de La Haye après avoir bu du poison "dans la salle d'audience du tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie". Ce mercredi matin, après l'annonce de sa condamnation à 20 ans de prison, il avait bu une fiole de poison. Avant, il avait déclaré : "Praljak n'est pas un criminel. Je rejette votre verdict".


Le décès a été annoncé par plusieurs médias croates, dont la chaîne privée N1 et les principaux quotidiens Jutarnji List et Vecernji List avant d'être confirmé par Hina, qui cite une source proche de l'accusé.  

Une ambulance et un hélicoptère dépêchés sur place

Quelques secondes et minutes après les faits, le juge président Carmel Agius avait immédiatement ordonné la suspension de l'audience et les rideaux entourant la salle du tribunal avaient été tirés. Quelques minutes après, des journalistes de l'AFP avaient vu une ambulance arriver devant le tribunal, tandis qu'un hélicoptère survolait la zone. Plusieurs secouristes se sont également précipités à l'intérieur du tribunal. 


Cette audience en appel concernait six ex-dirigeants et chefs militaires des Croates de Bosnie, accusés notamment de crimes de guerre durant le conflit corato-musulman (1993-1994) qui a éclaté durant la guerre en Bosnie (1992-1995). Siégeant à La Haye, le TPIY devait se prononcer ce mercredi pour la toute dernière fois avant d'achever ses travaux en décembre, après avoir consacré plus de 20 ans à juger ceux qui ont commis les pires atrocités en Europe depuis la Seconde guerre mondiale.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter