Trump / Biden : la transition au point mort

Trump / Biden : la transition au point mort
International

Joe Biden a remporté l'élection présidentielle aux États-Unis, mais Donald Trump refuse toujours de reconnaitre sa défaite. Il fait tout pour empêcher le président élu de préparer la transition.

Toute l'info sur

LE WE 20H

À chaque apparition de Donald Trump, la presse attend qu'il parle de la transition avec Joe Biden. Peine perdue, au détour d'une phrase vendredi sur la campagne électorale, il a de nouveau refusé de concéder sa défaite. Très poli jusque-là, le président élu commence à s'impatienter. Reclus pour des réunions dans un théâtre municipal, Joe Biden n'en peut plus de voir le sortant s'accrocher. "Il fait preuve d'une incroyable irresponsabilité", dit le président élu des États-Unis.

Pour entraver la transition, Trump peut compter sur quelques soutiens. Parmi lesquels Emily Murphy, cheffe de l'administration des services généraux. C'est elle qui doit signer le document donnant le coup d'envoi du processus de transition. Mais cette fonctionnaire méconnue, fidèle du président Trump, bloque tout à elle seule aujourd’hui. Elle s'attire les foudres des médias et de la quasi-totalité des experts en droit du pays. Les conséquences sur le rouage de l'administration sont énormes."Nous allons prendre des semaines ou des mois de retard", explique Joe Biden. Donald Trump a félicité Emily Murphy, son allié, et a licencié une série de responsables mettant en doute ses allégations de fraude. Crise du Covid, sécurité intérieure ou politique étrangère, Trump a aussi pris toute une série de mesures pour compliquer la transition avec son successeur.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 5000 contaminations en 24 heures, une première depuis septembre

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

"L’eau ça mouille… " : quand Monoprix ridiculise les restrictions dans les rayons

Évacuation violente de migrants place de la République : Darmanin évoque des images "choquantes"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent