VIDEO - "Trump face" : quand le milliardaire devient l'arroseur arrosé

VIDEO - "Trump face" : quand le milliardaire devient l'arroseur arrosé

International
DirectLCI
ETATS UNIS - Le milliardaire Donald Trump, largement en tête dans les sondages dans le camp républicain pour la présidentielle de 2016, a été raillé sur Internet où circule une vidéo de ses mimiques. Des moqueries qui interviennent une semaine après ses critiques adressées à l'une de ses adversaires.

"Regardez-moi ce visage ! Qui voterait pour elle ?" Il y a tout juste une semaine, Donald Trump n’avait pas mâché ses mots à l’encontre de Carly Fiorina, une républicaine en lice au même titre que lui pour l’investiture à la présidentielle américaine. Tel est pris qui croyait prendre : les expressions du visage du milliardaire, mercredi soir durant le débat TV entre les prétendants, sont raillées sur la toile.

A LIRE AUSSI >>  Débat des primaires républicaines : Carly Fiorina se paie Donald Trump

 "Tous les émojis possibles en sept secondes"

Tout est parti d’une vidéo Vine, très vite postée sur Twitter. Quelques secondes durant lesquelles le visage du magnat de l’immobilier passe du sourire à l’étonnement en passant par l’agacement. "Donald Trump vient de faire tous les émojis possibles sur votre téléphone en sept secondes", s’est moqué le rappeur Ice-T, concluant sa saillie du hashtag #Trumpface. Celui-ci est également repris par un journaliste de Bloomberg, lequel s’est amusé à condenser toutes les expressions de Trump. Bilan : 13 clichés du candidat.

Moqué sur la forme, le milliardaire l’a également été sur le fond au cours d’un débat qui a tourné au : "Tous contre Trump". Notamment sous l’impulsion de l'ex-patronne de Hewlett-Packard Carly Fiorina. Cette dernière a en effet marqué des points en attaquant, sans jamais hausser la voix, le magnat de l'immobilier sur le coeur de son message électoral : son succès en affaires. "Pourquoi devrions-nous vous faire plus confiance pour les finances de ce pays que pour les finances de vos casinos ?" lui a-t-elle demandé, en rappelant que ses entreprises avaient subi quatre faillites.

A LIRE AUSSI >> PHOTOS — Les pires sorties de Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter