Trump peut-il être poursuivi pour avoir incité à marcher sur le Capitole ?

Trump peut-il être poursuivi pour avoir incité à marcher sur le Capitole ?

L'actuel président des États-Unis peut-il être tenu en partie pour responsable de l'invasion du Capitole par ses partisans ?

Donald Trump, qui a si souvent utilisé le concept de vérité alternative, va être rattrapé par le dur principe de la réalité. Effectivement, il va devoir répondre de ses actes. D'ailleurs, le procureur a déjà dit qu'il n'hésiterait pas à enquêter sur l'éventuelle responsabilité de Donald Trump, comme dans ces violences qui s'est déroulées au Capitole.

Toute l'info sur

Le WE

Mais il va aussi devoir s'expliquer devant les services fiscaux, car lui, qui se présente toujours comme un milliardaire fier de sa réussite, n'aurait pas du tout payé d'impôt durant dix ans. Et la liste n'est pas exhaustive. Pour échapper au glaive de la justice, il peut démissionner très vite dans les jours qui viennent, et demander à son vice-président de lui accorder une grâce. Ou alors, il peut s'accorder cette grâce présidentielle à lui-même. Mais cela ne s'est jamais fait, et rien ne dit que les juges reconnaîtront cette pratique au moment où Donald Trump redeviendra un pas comme les autres. Au moins, son avenir judiciaire s'annonce bien sombre.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Face au variant britannique, l'Autriche prolonge son confinement jusqu'au 8 février

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

À quoi ressemblent les dernières heures de Donald Trump à la Maison-Blanche ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Couvre-feu à 18h : commerces et enseignes s'adaptent en ouvrant leurs portes plus tôt

Lire et commenter