VIDÉO - Turquie : un gigantesque incendie ravage un hôpital d'Istanbul

VIDÉO - Turquie : un gigantesque incendie ravage un hôpital d'Istanbul

CATASTROPHE - Un gigantesque incendie s'est déclaré jeudi dans un hôpital d'Istanbul, situé dans le district de Gaziosmanpasa, sur la rive européenne. De nombreux patients ont été évacués.

Un incendie a ravagé ce jeudi un important hôpital d'Istanbul. Sur des images diffusées sur les réseaux sociaux et filmées par des médias locaux, on voit le bâtiment entièrement enveloppé par les flammes. L'hôpital est situé dans le district de Gaziosmanpasa, sur la rive européenne. "A ce stade", il n'y a pas de victime à déplorer, a déclaré le gouverneur d'Istanbul, précisant que "l'incendie est en partie sous contrôle", et que "le feu ne s'est pas propagé à l'intérieur du bâtiment, uniquement à l'extérieur".

Lire aussi

En fin de journée, une épaisse fumée noire s’élevait de l'hôpital, alors les pompiers continuaient à arroser les flammes. Selon plusieurs témoins, interrogés par les médias turcs, les flammes se sont propagées très rapidement à l'extérieur de l'hôpital. "Le feu claquait contre les fenêtres, c'était effrayant", a déclaré une femme sur la chaîne CNN-Türk. Des rescapés ont fait état de scènes de chaos, les patients tentant de rejoindre les escaliers de secours en tâtonnant dans les couloirs envahis par la fumée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Frappes sur Gaza : "Ce n'est pas encore fini", prévient Benjamin Netanyahu

EN DIRECT - Covid-19 : la décrue se poursuit à l'hôpital, moins de 4400 malades en réanimation

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

EN DIRECT - Traque dans les Cévennes : "L'hypothèse privilégiée, c'est qu'il est toujours dans la zone"

Tesla et Elon Musk lâchent le bitcoin, pour quelles conséquences ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.