VIDÉO - Ukraine : arrêté par la police, l'ancien président géorgien se fait libérer par la foule

DirectLCI
RAPPORT DE FORCES - Face à quelques centaines de manifestants, la police ukrainienne a laissé échapper Mikheïl Saakachvili, l'ancien président géorgien, qu'elle venait d'arrêter. Il est reparti à pied, sans être inquiété.

Terrible aveu de faiblesse pour les forces de l'ordre ukrainiennes. Mardi après-midi, alors que la police tentait d'arrêter l'opposant politique et ancien président géorgien Mikheïl Saakachvili, la foule de manifestants qui le soutenait est parvenue à le libérer. Ils n'étaient pourtant que quelques centaines à s'être rassemblés à Kiev pour soutenir le leader du parti Mouvement des forces nouvelles. 

Une humiliation pour les autorités ukrainiennes

Mais le fourgon de police s'est rapidement fait encercler par les soutiens de celui que l'on surnomme "Micha". Après seulement quelques dizaines de mètres parcourus, le véhicule a alors été stoppé net. Après deux heures de face à face tendu entre forces de l'ordre et manifestants, la foule a finalement libéré le prisonnier. Mikheïl Saakachvili est ensuite reparti à pied, un mégaphone à la main. "Je suis prêt  à donner ma vie pour l'Ukraine", a-t-il scandé.

Pour le gouvernement de Petro Porochenko, cette débandabe, filmée par de nombreux journalistes, est une humiliation. L'échec de l'opération révèle l'impuissance de l'État ukrainien. 

Plus d'articles

Sur le même sujet