VIDEO - Un canular pousse les employés d'un Burger King à briser les vitres du restaurant

International
DirectLCI
ÉTATS-UNIS - Croyant que son restaurant allait exploser, le manager d'un Burger King du Minnesota a ordonné à ses employés de briser toutes les vitres du restaurant. Depuis plusieurs mois, les canulars de ce type se multiplient de l'autre côté de l'Atlantique.

L'imagination de certains auteurs de canulars est sans limite. Les employés d'un Burger King de Coon Rapids, dans le Minnesota, ont fait les frais samedi d'une supercherie particulièrement retorse. Voici son canevas : un homme se présentant comme un sapeur-pompier appelle un responsable du fast-food, et lui explique qu'une fuite de gaz menace de faire exploser le bâtiment. Pour éviter la catastrophe, ajoute-t-il, il faut briser de toute urgence toutes les vitres du restaurant.

"J'étais un peu effrayé"

Paniqué, le manager ordonne à son staff de se relever les manches pour faire baisser la pression au plus vite. "Il pensait vraiment que le bâtiment allait exploser", relate le sergent Rick Boone, interrogé par le Star Tribune . Un à un, les employés du Burger King font le tour du restaurant, en fracassant consciencieusement toute les vitrines du rez-de-chaussée. "J’étais un peu effrayé. Mes collègues cassaient les vitrines, alors j’ai suivi", se remémore l'un d'entre eux au micro de CBS . Une scène à peine croyable, filmée par des passants et dont les images ont été postées sur YouTube.

Un canular qui se répète aux Etats-Unis

L'un des employés a été légèrement blessé par des éclats de verre. Le sergent Rick Boone a précisé que le montant du préjudice subi par l'enseigne de restauration rapide n’avait pas encore été établi. En cas de fuite de gaz, a-t-il rappelé, "nous ne [demandons] jamais à des habitants ou des commerçants d’agir eux-mêmes". L'identité de l'auteur du canular n'a pas encore été découverte.

Ce n'est pas la première fois que la chaîne de restauration est victime de ce type de canular aux Etats-Unis, explique le Guardian . La veille, c'est dans l'Oklahoma qu'un Burger King a reçu un même appel malveillant. En février, le gérant d'un restaurant de Californie est allé jusqu'à percuter les vitres de son établissement avec sa voiture.

A LIRE AUSSI
>> Burger King va ouvrir un restaurant vitrine à La Défense
>> Lyon : quand McDonald's répond à Burger King
>> Burger King : découvrez la carte des nouveaux restaurants prévus en 2014

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter