VIDÉO - Un prêtre italien dit "comprendre la pédophilie"

International
PLAIDOIRIE - Un prêtre italien a créé un certain remous au sein de l'Eglise catholique en prenant la défense de ses collègues pédophiles. Une sortie terrible pour l'Eglise, alors que se déroule actuellement le synode sur la famille.

"La pédophilie, je peux comprendre. L’homosexualité, je ne sais pas." En plein synode sur la famille, on comprend bien que le Vatican aurait préféré éviter de voir pareille saillie sortir de la bouche d'un de ses prêtres. En effet, l'Eglise n'a pas tellement fini de se faire reprocher son laxisme au sujet des prêtres pédophiles.

Les enfants "en quête d'affection"

Et pourtant, cela n'a pas empêché certaines langues de déraper, comme l'a repéré Courrier International . Interviewé lundi 5 octobre par la chaîne La7 , Gino Flaim n'y est pas allé de main morte pour parler de pédophilie et défendre les représentants de l'Eglise qui se rendent coupables d'attouchements et de viols envers les enfants.

"Je suis allé dans beaucoup d'écoles et je connais les enfants. Malheureusement, certains d'entre eux sont en quête d'affection parce qu'ils n'en reçoivent pas à la maison. Je comprends que certains prêtres finissent par y céder." Interloquée, la journaliste relance le prêtre : "Donc, ce sont les enfants qui..?" Gino Flaim ne lui laisse pas le temps de terminer : "En grande partie, oui."

La pédophilie, scandale ; l'homophobie, moins

Difficile, par ailleurs, de parler de piège : le membre du clergé était interrogé sur l'homosexualité au sein de l'Eglise, après qu'un de ses collègues polonais avait fait son coming out (et s'est fait suspendre en conséquence). Sans oublier de répondre par l'affirmative quand son intervieweuse lui demande si l'homosexualité est une maladie, il s'est tout de suite lancé dans une plaidoirie pour les prêtres pédophiles.

EN SAVOIR + >> Le Vatican en colère après le coming out d'un prêtre polonais

Sans surprise, les propos du ministre du culte n'ont pas vraiment plus en haut lieu. Le diocèse de San Giuseppe et Pie X, pour le compte duquel il parlait aux ouailles, a immédiatement prononcé sa suspension. Visiblement surpris par la décision, il a expliqué à La Republicca : "J'ai dit que je les comprenais, pas que je les justifiais."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter