VIDÉO - Un séisme en mer Egée fait deux morts et plus de cent blessés sur l'île grecque de Kos

DirectLCI
CATASTROPHE - Un puissant séisme a frappé vendredi des îles grecques, faisant deux morts à Kos et plus de cent blessés. Il a aussi été fortement ressenti en Turquie.

Le tremblement de terre est survenu en pleine saison estivale. Dans la nuit de jeudi à vendredi, un puissant séisme a frappé les îles grecques du sud-est de la mer Egée, faisant deux morts à Kos et plus de cent blessés. Selon les premières informations de la police, l'une des victimes est d'origine turque et l'autre suédoise. Ces deux touristes, âgées respectivement de 27 et 39 ans selon l'agence de presse grecque ANA, ont été tuées par l'effondrement d'un bar ou par des pierres d'autres vieux bâtiments avoisinants qui ont subi d'importants dégâts.


Selon une source diplomatique, le nombre de blessés s'élève, lui, à 120 personnes, dont cinq touristes grièvement blessés qui ont été transférés à l'hôpital de Héraklion sur l'île de Crète. La secousse d'une magnitude évaluée entre 6 et 6,7 survenue au milieu de la nuit a également été fortement ressentie en Turquie. L'épicentre du séisme, qualifié de "très fort" par l'Observatoire d'Athènes, se trouvait à 10 kilomètres au sud-est de la ville côtière turque de Bodrum et à 16,2 kilomètres à l'est de l'île grecque de Kos, selon l'institut géologique américain. 

Par ailleurs, quelque 80 personnes ont été hospitalisées ce vendredi dans la station balnéaire turque de Bodrum, touchée également par le séisme. Selon la chaîne NTV, la plupart des personnes admises à l'hôpital ont été blessées en sautant des bâtiments dans lesquels ils se trouvaient quand le séisme a frappé ou à la suite de chutes provoquées par la secousse. 


Ils ont reçu des soins dans le jardin de l'hôpital car le plafond de  l'établissement a subi des dégâts lors du séisme et les autorités n'ont pas  voulu prendre le risque d'admettre les blessés à l'intérieur, a indiqué le  gouverneur de Bodrum Bekir Yilmaz, cité par le quotidien Hurriyet.

En vidéo

Grèce - Turquie : Un puissant séisme fait au moins deux morts

A Turgutreis, ville balnéaire située à 20 kilomètres de Bodrum, des personnes sont sorties dans les rues. Erdinc Kalece, 47 ans, et son fils de 23 ans, Baris, se sont installés un lit improvisé dans l'allée de leur résidence pour finir la nuit. Dans cette résidence d'une vingtaine de maisons, tout le monde était debout à 03h30 du matin, certains prenant leur voiture pour partir, d'autres restant assis dehors, attendant de rentrer dans leur maison.


Pour rappel, les séismes sont fréquents en Grèce et au large des côtes occidentales de la Turquie, en mer Egée. Le 12 juin, une personne est morte et une dizaine d'autres ont été blessées sur l'île grecque de Lesbos par un séisme de magnitude 6,3 qui a été ressenti tant à Athènes qu'à Istanbul.


"L'archipel de Dodécanèse, où Rhodes et Kos se situent, est très sismique. En 1933, un fort séisme à Kos avait fait 200 morts, heureusement le séisme d'aujourd'hui est gérable" , a assuré le sismologue Gerassimos Papadopoulos  soulignant pourtant que les répliques du séisme pourraient durer quelques semaines.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter