Une escalade est-elle possible entre l’Iran, l’Irak et les Etats-Unis ?

Une escalade est-elle possible entre l’Iran, l’Irak et les Etats-Unis ?

Après la mort de Qassem Soleimani, les Iraniens sont dos au mur et sont persuadés que Donald Trump veut renverser le régime de la République islamique. Peut-on dire que les Américains ont frappé très haut ?

En éliminant Qassem Soleimani, les Etats-Unis ont directement frappé au sommet. En effet, en termes d'importance opérationnelle, ce général était le chef numéro un pour l'Iran. Il avait également une importance symbolique en étant juste en dessous des plus hauts personnages de l'Etat. Cependant, pour les Américains, cet homme représentait surtout toutes les actions secrètes et déstabilisatrices. Après des semaines d'escalade, y a-t-il maintenant de vrais risques de guerre ?

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 03/01/2020 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 3 janvier 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 13H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

Rémy Daillet, figure des milieux complotistes, mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes

EN DIRECT - Covid-19 : une prime exceptionnelle de 400 euros pour les employés des restaurants universitaires

Drogue au volant : l'étau se resserre sur les fumeurs de cannabis

"Indemnité inflation" : Emmanuel Macron défend son refus de baisser les taxes sur le carburant

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.