Vaccins anti-Covid : dans les coulisses de la success story Moderna

Vaccins anti-Covid : dans les coulisses de la success story Moderna

IMMERSION - Stéphane Bancel, le PDG français de Moderna, a parié sur la technologie de l'ARN messager. Le laboratoire américain a exceptionnellement ouvert ses portes à TF1.

Artisan de la sortie de crise sanitaire qui se profile, Moderna n'en menait pourtant pas large il y a de cela un an. Le laboratoire américain, qui a exceptionnellement ouvert ses portes à TF1, affiche désormais une santé de fer. Une réussite incarnée par son PDG français, Stéphane Bancel.

Toute l'info sur

Le WE

Exit "la vieille pharma traditionnelle" et ses "petites molécules chimiques", dont "la plupart ne marchent pas et sont toxiques", explique le patron d'industrie. Désormais, "c'est un monde nouveau, on travaille dans le monde de la génétique." Car le vaccin de la compagnie américaine, comme son concurrent développé par Pfizer/BioNTech, s'appuie sur la technologie dite de l'ARN messager. Une méthode révolutionnaire.

De 8 millions à 1,9 milliard de dollars de chiffre d'affaires en un an

Et le succès se Moderna se résume déjà en quelques chiffres : 120 millions de flacons du vaccin contre le Covid ont été vendus, et pour l'année prochaine, trois milliards de doses sont prévues. D'autres chiffres témoignent de l'ascension économique fulgurante de la compagnie : elle affiche, au premier trimestre 2021, un chiffre d'affaires de 1,9 milliard de dollars. À la même période l'année dernière, il s'établissait seulement à 8 millions dollars. Résultat : une hausse qui dépasse 24.000% en seulement un an et un nombre d'employés presque multiplié par deux sur la même période.

Lire aussi

Désormais, c'est sur l'exportation que Moderna met l'accent. "On travaille avec la Maison Blanche et pas mal de gouvernements européens pour convaincre la Maison Blanche de nous laisser exporter, maintenant que les États-Unis sont bien protégés en termes de quantité de vaccins", poursuit Stéphane Bancel.

En vidéo

L'espacement des doses de Pfizer et Moderna est-il efficace ?

Le PDG français du laboratoire américain a d'autres projets pour l'avenir, dont celui d'un vaccin révolutionnaire. "Dans le futur, on imagine un rappel annuel qui serait combiné avec le rappel de la grippe". Dès lors, les patients se verraient administrer "un rappel par an, [efficace] contre la Covid et contre la grippe". De quoi "passer un bon hiver".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Angleterre : dépassé par le variant Delta, Boris Johnson décale d'un mois le déconfinement

Bac : diplômé à 13 ans en 2015, que devient Pierre-Antoine ?

Que se passe-t-il à la centrale nucléaire de Taishan, en Chine ?

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination s'ouvre aux adolescents

VIDÉO - Mila dans Sept à Huit : "Peut-être que je serai morte dans cinq ans"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.