Variant britannique : un virus plus mortel selon Boris Johnson

Variant britannique : un virus plus mortel selon Boris Johnson

Boris Johnson a fait des déclarations sur le variant anglais vendredi dernier. Lors de son allocution, il a affirmé que ce dernier serait probablement plus mortel.

Pour affirmer une telle chose, le gouvernement britannique s'appuie sur quatre groupes de scientifiques différents, reconnus, qui mènent leurs recherches sur ce variant anglais. Alors, la plupart concluent à une mortalité qui serait plus élevée pour ce variant, mais n'ont pas encore publié tous leurs travaux. Il faut donc garder la plus grande prudence.

Toute l'info sur

Le WE

Même si c'est incertain, c'est suffisamment inquiétant pour que le gouvernement britannique veuille partager ces informations avec le grand public. Il estime que le variant anglais pourrait être jusqu'à 30 à 40% plus mortel en plus d'être plus contagieux. Malgré tout, ce dernier ne veut pas renforcer pour le moment les mesures de confinement. Le masque, par exemple, n'est toujours pas obligatoire dans la rue et on voit encore beaucoup d'habitants qui ne le portent pas.

Il y a en revanche une bonne nouvelle, c'est que le vaccin fonctionnerait bien sur le variant britannique. Par contre, on est moins sûr que ce soit le cas pour les variants sud-africain et brésilien.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vaccination : pour Olivier Véran, "il y a un engouement qui monte" chez les soignants

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

Ces Français qui partent en vacances en Italie malgré la pandémie

"Le succès attire la rage" : le rappeur The Vivi répond à son éviction de "The Voice" en musique

Lire et commenter