Violences en Israël : pourquoi Jérusalem s’embrase

Violences en Israël : pourquoi Jérusalem s’embrase

REPORTAGE - La tension ne retombe pas entre Palestiniens et Israéliens. Cela faisait bien longtemps qu'on n'avait pas atteint un tel niveau de violence.

Tous les soirs depuis vendredi, à chaque rupture du jeûne, c'est le moment où la prière cède la place à la confrontation. Les Palestiniens affrontent la police israélienne qui ne ménage pas sa réaction. Les derniers jours du ramadan sont souvent un prétexte à des manifestations. Cette année, exacerbés par les prêches des imams proches du Hamas, ils appellent à la défense des Palestiniens menacés d'expulsion à Jérusalem. Lundi autour de la vieille ville, plus de 500 personnes ont été blessées.

Toute l'info sur

Le 13h

Conjonction du calendrier, les Israéliens, eux, célèbrent le 54ᵉ anniversaire de la réunification de Jérusalem. Ce moment a été interrompu par les sirènes d'alerte. Depuis Gaza, le Hamas tire plus de 200 roquettes, et cela, toute la soirée. Le Sud du pays a d'ailleurs passé la nuit dans les abris. Quelques immeubles sont touchés et des personnes blessées. 

Lire aussi

La réponse israélienne s'est poursuivie toute la nuit et ce mardi matin, elle a bombardé plus de 130 positions du Hamas à Gaza. Le mouvement islamiste, lui, annonce une trentaine de morts dont neuf enfants.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass sanitaire, terrasses, obligation vaccinale... Ce que prévoit le projet de loi adopté par le Parlement

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre des personnes hospitalisées repasse au-dessus des 7000

Restaurants, terrasses, trains, cinémas... Où le pass sanitaire sera-t-il obligatoire ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

"Notre patrimoine génétique est tranquille", les explications du Pr Salomon sur les vaccins à ARN messager

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.