Volcan à La Palma : quand peut-on espérer la fin de l'éruption du Cumbre Vieja ?

Volcan à La Palma : quand peut-on espérer la fin de l'éruption du Cumbre Vieja ?

À VIF - Sur l'île de La Palma, aux Canaries, cela fait un mois que les 85.000 habitants vivent sous la menace du Cumbre Vieja. Si l'activité du volcan est encore très intense, la quantité de magma qu'il émet diminue légèrement. Suffisant pour prédire la fin de l'éruption ?

Des fumées et des cendres, encore et encore. Cela fait déjà un mois que l'éruption a commencé, le 19 septembre, sur l'île espagnole de La Palma, aux Canaries. Des rivières de lave coulent depuis les flancs de la montagne jusqu'à la mer. En coulées successives, le Cumbre Vieja a englouti plus de 760 hectares et détruit près de 2000 bâtiments, dont des centaines de maisons, d'après les données communiquées par le gouvernement espagnol. Il a même fallu évacuer 7000 personnes sur les 85.000 habitants de l'île.

Se pose alors la question de la fin de l'éruption : quand peut-elle intervenir ? En est-on loin ?

Toute l'info sur

Le 20h

Située entre 30 et 40 kilomètres de profondeur, l'activité sismique reste très forte, tout comme les tremblements. Mais mardi 19 octobre, la quantité de magma émise par le volcan a semblé marquer le pas. 

Pour Patrick Allard, président de l'association internationale de volcanologie, "ce n'est qu'un début, mais cela pourrait indiquer que, peut-être, on commence à avoir un peu moins de magma qui arrive". Cela reste toutefois "à confirmer", a poursuivi le spécialiste pour TF1, dans la vidéo en tête de cet article, évoquant "un espoir ténu" que le phénomène soit dans sa phase finale.

"Personne ne peut affirmer que nous sommes proches de la fin"

Un spécialiste espagnol a précisé que le volcan dégageait actuellement 10.000 tonnes de soufre par jour, alors qu'il faudrait un seuil quotidien de 400 tonnes seulement pour commencer à envisager son extinction. 

Les autorités locales se veulent d'ailleurs très prudente, elles aussi : "Personne ne peut affirmer que nous sommes proches de la fin" de l'éruption, a ainsi affirmé le chef du gouvernement régional des Canaries, Angel Victor Torres, dans des propos rapportés par l'AFP. Et pour cause : par le passé, le Cumbre Vieja a connu des éruptions trois fois plus longues que celle actuellement en cours.

Lire aussi

Depuis le début de l'éruption, le 19 septembre, le volcan a craché des rivières de lave qui ont lentement descendu les flancs de la montagne jusqu'à la mer. Outre les destructions que les coulées ont causées, les nuages de cendres émis par le volcan perturbent régulièrement les liaisons aériennes.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : Israël ferme ses frontières aux ressortissants étrangers

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

Neige-verglas : 11 départements toujours placés en vigilance orange

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.