Volcan aux Canaries : un mois après le début de l'éruption, le Cumbre Vieja ne donne pas de signe d'apaisement

Sur l'île de La Palma aux Canaries, cela fait un mois que les 85 000 habitants vivent sous la menace du Cumbre Vieja. Aucun expert ne se risque à prédire quand son éruption prendra fin, car l'activité du volcan est encore très intense.

ÉRUPTION VOLCANIQUE - Un mois après le début de son entrée en activité, le volcan Cumbre Vieja, sur l'île de la Palma, continue de cracher de la lave, sans que les autorités puissent déterminer une date de fin.

"Les experts nous disent que le volcan est stabilisé, ce qui ne veut pas dire que nous sommes proches de la fin", a déclaré le chef du gouvernement régional des Canaries, Angel Victor Torres à la chaîne publique espagnole RTVE. Depuis un mois, les habitants de la Palma vivent au rythme du volcan Cumbre Vieja, entré en éruption le 19 septembre dernier.

10.000 tonnes de dioxyde de soufre chaque jour

Cela ne semble pas près de se terminer. 10.000 tonnes de dioxyde de soufre sont dégagées par le volcan chaque jour. Selon le porte-parole de l'Institut volcanologique des Canaries (Involcan), David Calvo, il faudrait qu'il en émette moins de 400 tonnes pour pouvoir considérer qu'il commence à s'éteindre.

Depuis le début de l'éruption, aucune victime n'est à déplorer. La lave a cependant déjà recouvert 811,8 hectares de l'île, selon Copernicus, le programme d'observation de la Terre de l'Union européenne, et au moins 1956 bâtiments ont été détruits. 

Une nouvelle coulée de lave se trouve désormais à trente mètres de la côte ouest de l'île. Selon David Calvo, cette coulée, dont la température dépasse 1100 degrés, avance très lentement. Elle pourrait se jeter dans la mer mardi, entraînant des émanations toxiques et le confinement des riverains afin d'éviter tout danger.

Lire aussi

Sur l'île en général, la qualité de l'air est plutôt mauvaise. Le directeur du Plan d'urgence volcanique des Canaries, Miguel Angel Morcuende, recommandait lors d'une conférence de presse de continuer à sortir en portant des masques FFP2 ou plus protecteurs encore. Les nuages de cendres émis par le volcan perturbent par ailleurs régulièrement les liaisons aériennes.

Depuis le début de l'éruption, près de 7000 personnes ont été évacuées de leur domicile sur cette île qui compte près de 85.000 habitants.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : pas de fêtes du Nouvel An à Rio de Janeiro

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.