VIDÉO - Volcan aux Canaries : La Palma sous la menace d'une nouvelle coulée de lave

VIDÉO - Volcan aux Canaries : La Palma sous la menace d'une nouvelle coulée de lave

ÉRUPTION - Par crainte de potentielles émanations toxiques liées à l'arrivée dans la mer d'une nouvelle coulée de lave crachée par le volcan Cumbre Vieja, 3000 habitants ont été confinés pendant 24 heures. Tous les habitants de l'île sont invités à porter des masques FFP2.

Le volcan Cumbre Vieja n'en finit plus de perturber la vie des habitants de La Palma, cette île espagnole dans l'archipel des Canaries en proie à une éruption depuis le 19 septembre. Les autorités ont décrété lundi le confinement d'environ 3000 personnes, par crainte de potentielles émanations toxiques liées à l'arrivée dans la mer d'une nouvelle coulée de lave, la troisième depuis le début l'entrée en activité du volcan.

Toute l'info sur

Le 20h

Les habitants des communes et hameaux côtiers situés près de l'endroit où la lave est tombée en cascade dans la mer dans un grand panache de fumée blanche ont donc dû rester chez eux pendant 24 heures. C'est la troisième fois qu'une coulée de lave atteint la mer depuis le début de l'éruption.

Des masques FFP2 face aux émanations de dioxyde

Si la lave a seulement dévasté une partie de l'ouest de l'île, les cendres crachées par le volcan ont entraîné de nouveau lundi une suspension des opérations sur l'aéroport de Santa Cruz de la Palma, la capitale de l'île, situé sur la côte est. La compagnie régionale Binter a ainsi annoncé l'annulation de tous ses vols partant et arrivant à la Palma lundi. Les vols devraient pouvoir reprendre ce mercredi matin, une fois le ciel vidé du dioxyde de souffre qui se dégage du volcan.

Dimanche, les perturbations à l'aéroport avaient obligé de nombreux touristes à se rabattre sur les ferrys vers Tenerife, autre île de l'archipel. Par ailleurs, pour la première fois depuis le début de l'éruption, les autorités de l'île ont demandé aux habitants de Santa Cruz de la Palma de porter un masque FFP2 afin de se protéger des émanations de dioxyde.

Lire aussi

Les experts n'arrivent pas pour le moment à prévoir la fin de l'éruption. Selon le cadastre, ce sont presque 1500 bâtiments dont près de 1100 habitations qui ont été détruits. 1065 hectares sur les plus de 70.000 que compte l'île ont été recouverts par la lave, d'après les dernières données du système européen de mesures géospatiales Copernicus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.