Volcan aux Canaries : la lave atteint la mer, la menace de gaz toxiques s'accroît

Aux Canaries, l'éruption du Cumbre Vieja pourrait durer entre trois semaines et trois mois. Et dix jours après le réveil de ce volcan, les premières coulées de lave à plus de 1000°C ont atteint l'océan.

INQUIÉTUDES - Après 10 jours d'éruption, la lave du volcan Cumbre Vieja a finalement atteint l'océan dans la nuit de mardi à mercredi. Un phénomène redouté des experts, car potentiellement dangereux.

Le phénomène redouté est finalement arrivé. La lave du volcan entré en éruption il y a dix jours sur l'île de La Palma, dans l'archipel espagnol des Canaries, a atteint l'océan dans la nuit de mardi à mercredi. "La coulée de lave a atteint la mer à Playa Nueva", a indiqué Involcan sur son compte Twitter peu après 23h00 heure locale (mardi, 22h GMT). "L'impact" a généré un important volume de fumée et de vapeur d'eau. 

Cette rencontre entre la lave, une roche fondue à plus de 1.000 degrés Celsius, et une eau de mer qui avoisine les 20-25 degrés Celsius était particulièrement redoutée en raison de la production de gaz toxiques et de particules nocives qu'elle pouvait entraîner, ce qui la rend potentiellement très dangereuse. Pour cette raison, le gouvernement régional de l'archipel a décrété un "rayon d'exclusion de 2 milles marins" autour de l'endroit d'arrivée prévue. Il existe une "possibilité qu'il y ait un petit choc lorsque le magma pénètrera dans l'eau de mer et que ce petit choc provoque des vapeurs qui peuvent être toxiques", avait souligné le directeur technique du Plan d'urgence volcanique des Canaries (Pevolca), Miguel Ángel Morcuende. "L'inhalation ou le contact avec des gaz et liquides acides peut irriter la peau, les yeux et les voies respiratoires, et peut causer des difficultés pour respirer", a de son côté précisé Involcan. 

Lire aussi

Pour l'heure, aucune information quant à la quantité de gaz toxiques produits ou à la dangerosité de la situation n'a été divulguée.

Aucune victime mais des milliers d'évacuations

Le volcan Cumbre Vieja est entré en éruption le 19 septembre dernier. Depuis une dizaine de jours, il crache d'énormes colonnes de fumée atteignant plusieurs centaines de mètres de haut, mais également des cendres. Mardi après-midi, la lave, dont la vitesse a beaucoup varié au cours des derniers jours, au point même de s'immobiliser à un moment donné, se trouvait encore à 800 mètres de la mer, ce qui rendait impossible de prévoir quand elle atteindrait l'océan. Pour l'heure, l'éruption n'a fait aucun mort ni blessé, mais a entraîné l'évacuation de plus de 6.000 personnes qui ont dû abandonner leur domicile. Plusieurs experts estiment qu'elle pourrait durer plusieurs semaines, voire quelques mois.

Lire aussi

L'état de catastrophe naturelle a été déclaré sur l'île de La Palma. Le gouvernement a débloqué mardi 10,5 millions d'euros d'aides directes aux victimes de l'éruption, afin notamment d'acheter des logements pour les personnes dont la maison a été engloutie par la lave. En tout, les dégâts se chiffreraient à plus de 400 millions d'euros. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Omicron : 12 cas d'infection désormais détectés en France, 38 pays concernés par le nouveau variant

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccination : le gouvernement réactive le numéro "coupe-file" pour les personnes âgées

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.