VIDÉO – "Votre délicieuse épouse" : la bourde de Macron sur la Première dame fait bien rire l'Australie

DirectLCI
OUPS – En visite aux Antipodes, le président de la République a tenu à remercier son hôte, le Premier ministre Malcolm Turnbull, ainsi que sa femme. Sauf qu’en voulant complimenter cette dernière, Emmanuel Macron s’est laissé piéger par un "faux-ami" anglais à connotation sexuelle.

Une bourde "délicieuse". À l’issue d’une conférence de presse commune à Sydney avec le Premier ministre australien Malcolm Turnbull ce mercredi, Emmanuel Macron a tenu à exprimer sa reconnaissance envers son hôte et sa femme, Lucy Turnbull.  Dans la langue de Shakespeare comme à son habitude. Sauf que le président français s’est laissé prendre au piège par l’un des nombreux "faux-ami" de l’anglais. 

"Je veux vous remercier pour votre accueil chaleureux, vous et votre délicieuse épouse", a-t-il déclaré, traduisant le mot français "délicieux" par le terme anglais "delicious". Le problème ? "Délicieux" ne s’emploie pas du tout de la même manière en anglais… De fait, "delicious" sert le plus souvent à qualifier un plat jugé bon. Mais aussi à faire des allusions à connotation sexuelle ! Une petite erreur de traduction qui n'a pas manqué d'être relevé sur les réseaux sociaux anglo-saxons. 

"Bénis soient les Français"

"Bénis soient les Français", écrivait ainsi une internaute, racontant s’être payée une bonne tranche de rire en entendant le "compliment" d’Emmanuel Macron. "On ne peut pas quitter ces Français du regard", ironisait un autre en référence à la réputation séductrice, sinon un brin lubrique, des ressortissants de l’Hexagone. 

Preuve du potentiel comique de l’affaire pour les Australiens, le quotidien The Daily Telegraph est allé jusqu’à remplacer la tête du Président par celle d’un personnage des cartoons Lonney Tunes - "Pépé le putois" - réputé pour sa quête incessante du grand amour. Un personnage également connu pour… son accent français prononcé ! 

Un peu piqué au vif, Emmanuel Macron a réagi aux moqueries qu'il avait suscité en rappelant que lui, au moins, faisait ses discours dans la langue de Shakespeare : "Je vous invite à chercher un dirigeant européen qui fait tous ses speechs en anglais. Je pense que ça a été plutôt apprécié. C'est important pour l'image de la France." Au sujet de la Une où il est comparé un putois, le chef de l'Etat a assuré que la pique "l'a plutôt fait rire. Vous savez, dans le le cartoon original, le putois a l'accent français." Et d'assurer que son erreur n'avait en rien eu de dommages diplomatiques : "J'ai dîné avec le Premier ministre hier, ça les a amusés."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter