VIDÉO - " Ça nous rappelle ce qu’il s’est passé à Nice" : des touristes racontent la chaos et la panique lors de l'attaque de Barcelone

SUR PLACE - A l'instar de nombreux touristes, beaucoup de vacanciers français étaient présents ce jeudi dans la capitale catalane quand a eu lieu sur les Ramblas l'attaque au camion-bélier qui a fait au moins treize morts et cent blessés. TF1 et LCI ont pu recueillir le témoignage de certains d'entre eux.

Tous se trouvaient dans la capitale catalane ce jeudi aux alentours de 17h30 quand une camionnette blanche a foncé dans la foule qui déambulait sur les Ramblas, l'avenue la plus touristique de la ville. Des vacanciers français témoins des scènes de chaos et de panique, à l'instar de nombreux autres touristes, racontent ce qu'ils ont vu. La plupart d'entre eux n'a réalisé qu'après s'être mis à l'abri et avoir échangé avec d'autres personnes, qu'il s'agissait d'une attaque terrorriste. Survenue au coeur de la saison touristique dans cette ville qui accueille environ 11 millions de visiteurs, elle a été revendiquée par Daech dans la soirée. Le dernier bilan fait état d'au moins treize morts et une centaine de blessés.

J'ai entendu un grand bruit."Témoin français

"J'étais sur une rue perpendiculaire à la grande artère où s'est passé cet évènement, et un flux de personnes criait et courait. Je ne comprenais pas bien, la police nous disait 'courez, courez'," a raconté Pierre aux micros de TF1 et LCI. Et de confier : "on a les jambes qui flagellent un peu (...) On courait, on est allé se mettre sur la place Sainte-Jeanne un peu plus loin et on se parlait, on ne savait pas bien ce qu’il se passait. Ceux qui sont arrivés après étaient apeurés."


Eva, touriste parisienne, se trouvait quant à elle dans un magasin non loin de l'incident. "Une jeune fille a hurlé, sûrement au téléphone avec une personne présente sur le lieu de l'attentat, ce qui nous a tous angoissé. Les gens ont commencé à s'agiter puis le magasin a reçu comme consignes de fermer les portes", raconte-t-elle. Les clients ont finalement pu sortir au bout de quelques minutes. Ils se sont retrouvés "face à une foule qui a commencé à courir et à crier" sur les Ramblas. "Les gens se sont réfugiés dans des magasins. Le bouche à oreille nous a permis d'apprendre que c'était un homme qui fonçait sur les gens avec une fourgonnette", explique la touriste.


Aymeric, lui, venait de rentrer dans la station de métro Liceu, à quelques dizaines de mètres des Ramblas, lorsque la camionnette a foncé dans la foule. "J’ai entendu un grand bruit, je suis ressorti et j’ai vu tout le monde courir pour se mettre à l’abri. Certains allaient dans les magasins, d’autres sont rentrés dans la station de métro avec moi." Il a tout de suite su qu'il s'agissait d'un acte volontaire. "Avec la disposition des lieux, ça ne peut pas être accidentel." 

En vidéo

Deux françaises témoignent : "Il y a eu un mouvement de foule, les gens rentraient se cacher"

"Les corps couverts"Témoin français

Deux amies étaient dans un restaurant en train de manger quand "il y a eu un mouvement de foule". La première raconte au micro de LCI que "plein de gens sont rentrés se cacher là", que "tout le monde s'excitait", quand elles ont compris ce qu'il se passait et sont allées "se cacher." La seconde a été frappée en sortant de voir "les corps couverts" alors qu'"au début, ils n'avaient pas eu le temps ils s'occupaient d'abord des blessés."


"Evidemment, ça nous rappelle ce qu’il s’est passé à Nice il n’y a pas très longtemps" confie Sarah qui se trouvait aussi sur place jeudi. Respectant les instructions de la police qui s'était positionnée "aux deux coins la rue" où elle séjourne pour la sécuriser, elle "est restée enfermée" plusieurs heures sans devoir "répondre à l’interphone" et en "gardant les fenêtres des balcons fermés."


Hervé, lui, "a commencé à voir le ballet des hélicoptères" avant que "tout le quartier est cerné", l'encourageant à "rester sagement à l’hôtel pou rassurer proches et famille."

En vidéo

Le Drian : "26 Français ont été blessés dont 11 grièvement"

26 blessés français

Selon le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb , 26 ressortissants français ont été blessés dans l'attaque de las Ramblas, dont "peut-être autour de 17" grièvement touchés. Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, qui se rendra à Barcelone dans la journée, a fait état vendredi matin dans un communiqué de 26 blessés dont onze grièvement.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentats de Barcelone et Cambrils

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter