Viol collectif d'une étudiante en Inde : un condamné libéré après trois ans de prison

Viol collectif d'une étudiante en Inde : un condamné libéré après trois ans de prison

DirectLCI
INDE – L'un des condamnés dans l'affaire du viol collectif dont a été victime une étudiante en 2012 dans un bus de New Delhi a été libéré dimanche après trois ans de prison. Un recours déposé contre sa libération n'a pas abouti.

Sa libération faisait l'objet d'un recours, mais il n'a pas abouti. En Inde, la sortie de prison de l'un des condamnés dans l'affaire du viol collectif, qui s'est déroulé en 2012 à New Delhi, ravive les blessures encore vives d'un fait divers qui avait provoqué une vague d'indignation internationale.

Prise au piège dans un bus aux vitres teintées dans lequel elle était montée avec son compagnon en  sortant d'un cinéma, une jeune étudiante en kinésithérapie avait été violée et avait subi des actes de barbarie alors que son compagnon était molesté à coups de barre de fer. La jeune femme de 23 ans avait subi de la part de six hommes un véritable supplice avant d'être laissée pour morte dans la rue. Victime notamment d'une hémorragie interne, elle est décédée près de deux semaines plus tard dans un hôpital de Singapour.

Nouvelle identité et casier expurgé

Désormais âgé de 20 ans, le plus jeune des cinq condamnés dans cette affaire a été libéré d'un centre de détention après avoir purgé sa peine, "une nouvelle identité lui a été fournie et son casier judiciaire a été expurgé", a annoncé à l'AFP un porte-parole de la police de la capitale, Rajan Bhagat. Un recours avait pourtant été formulé contre la décision de sortie du condamné. La Cour suprême indienne, saisie en référé dimanche par la présidente de la Commission des femmes de Delhi, Swati Maliwa, n'a toutefois pas bloqué la libération du détenu.

EN SAVOIR + >> Viol collectif en Inde : le petit ami raconte son calvaire

"Nous nous sommes battus pour qu'il ne s'en tire pas comme ça. S'il est dehors, quel est l'intérêt de l'audience prévue devant la Cour suprême ?" a dénoncé dimanche la mère de la victime à des journalistes. "Nous réclamons la justice pour notre fille."

Quatre condamnations à mort

Le garçon libéré avait été condamné à trois ans de prison, soit la sentence maximale en Inde pour un criminel âgé de moins de 18 ans. Quatre adultes ont, de leur côté, été condamnés à mort en 2014, tandis que le cinquième suspect dans cette affaire a été retrouvé pendu dans sa cellule avant le procès.

Cette affaire a provoqué une vague d'indignations en Inde, mais aussi au-delà. De violentes manifestations, qui ont notamment coûté la vie à un policier, avaient suivi ce fait divers. De très nombreuses personnes ont dénoncé le niveau élevé de violences envers les femmes en Inde et un durcissement de la loi sur les violences sexuelles a été adopté.

A LIRE AUSSI
>>
Inde : deux jeunes filles condamnées à être violées pour les actes de leur frère
>>
Inde : une troisième affaire de viol collectif en moins d'un mois

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter