Violences policières et tensions raciales : Pepsi retire sa pub controversée avec Kendall Jenner

Violences policières et tensions raciales : Pepsi retire sa pub controversée avec Kendall Jenner

International
DirectLCI
POLÉMIQUE - Le nouveau spot publicitaire pour Pepsi dans lequel apparaît le mannequin Kendall Jenner a provoqué un tollé. Stars et internautes dénoncent la mise en scène d'un mouvement protestataire à des fins commerciales.

Cette fois-ci, Kendall Jenner ne fait pas parler d'elle pour ses courbes folles mais pour son dernier spot publicitaire... controversé. La marque de soda Pepsi vient de dévoiler une nouvelle vidéo promotionnelle dans laquelle apparaît la mannequin américaine et sœur de la célèbre Kim Kardashian. En quelques heures seulement, le contenu a fait le buzz sur la toile. La raison ? La mise en scène des tensions raciales et violences policières.

La célèbre marque s'est inspirée de sujets brûlants du moment aux Etats-Unis, où un climat de méfiance règne entre la police et la communauté Afro-américaine. Dans la publicité, visible dans le tweet ci-dessous, apparaissent trois personnages issus de tous les horizons dont Kendall Jenner, qui enchaîne les poses dans le cadre d'un shooting photo. Derrière elle, une foule de manifestants défile pancartes à la main dans la rue. 

Apostrophée par l'un d'entre eux, la starlette retire sa perruque blonde et sa robe argentée, enfile une tenue en jean et rejoint les passants. Fendant la foule, elle se dirige vers un policier et lui tend sa canette de Pepsi, que ce dernier accepte. Les manifestants sautent alors de joie en signe de victoire. Le slogan de fin ? "Vivez courageusement".


Cette publicité a aussitôt fait bondir les internautes, qui ont jugé cette mise en scène assez utopique et ont reproché à Pepsi de se servir d'un sujet sociétal très sérieux à des fins commerciales. Certains ont ainsi souligné la ressemblance frappante de la scène finale avec la photo devenue virale de Leshia Evans, prise lors des manifestations qui ont suivi la mort d'Alton Sterling à Baton Rouge en Louisiane. Ce vendeur ambulant de CD de 37 ans avait été abattu au cours d'une altercation avec des policiers en juillet dernier. Sur le cliché, cette infirmière américaine se tenait silencieuse et immobile face aux policiers, avant de se faire interpeller. Un symbole visiblement exploité par Pepsi... maladroitement.

La fille de Martin Luther King et les célébrités montent au créneau

La vidéo a également fait réagir Bernice King. La fille du fervent défenseur des droits de l'Homme Martin Luther King, a opté pour l'ironie, en écrivant sur Twitter : "Si seulement Papa avait été au courant du pouvoir de Pepsi." Le réalisateur et scénariste Judd Apatow ( Girls, Love, 40 ans toujours puceau...) a lui déclaré qu'il pourrait "passer le reste de sa vie à essayer de faire une publicité aussi amusante que celle de Pepsi sans jamais un jour y parvenir". L'actrice américaine Lena Dunham de la série Girls a elle affirmé que "puisque tout ce qui peut être dit sur la publicité a été dit", elle n'avait qu'une seule chose à ajouter : "Ca ne m'a pas donné envie de boire du Pepsi." 

Kendall Jenner, très active sur les réseaux sociaux, n'avait pas réagi ce mercredi. De son côté, la marque de soda a adressé un message d'excuse : 

"Pepsi voulait projeter un message global d'unité, de paix et compassion. Clairement, nous sommes passés à côté, et nous nous en excusons. Nous n'entendions pas plaisanter de quelque sujet sérieux que ce soit. Nous retirons le contenu et stoppons tout autre lancement. Nous nous excusons également d'avoir placé Kendall Jenner dans une telle position."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter