Violentes manifestations dans l'ouest de l'Ukraine

Violentes manifestations dans l'ouest de l'Ukraine

DirectLCI
UKRAINE – Des manifestations violentes ont eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi dans l'ouest de l'Ukraine alors que l'assaut des forces de l'ordre à Kiev a fait plusieurs morts.

La mobilisation s'étend. Alors que la place Maïdan s'embrasait dans la nuit de mardi à mercredi à Kiev, après l’assaut de la police antiémeute, des manifestants s'attaquaient à des bâtiments officiels dans plusieurs villes de l'ouest du pays.

Dans le bastion nationaliste Lviv, près de la frontière polonaise, le siège de la police et des services spéciaux a ainsi été visé par des manifestants qui se sont emparés d’armes en pénétrant dans une unité militaire. Plusieurs centaines de personnes se sont mobilisées dans l'un des fiefs de la contestation du pouvoir de Viktor Ianoukovitch. Dans la nuit, les opposants ont commencé à ériger une barricade devant le siège de la police et ont incendié des meubles, avant de mettre le feu au siège local du SBU (services spéciaux). Ces derniers ont également brûlé des documents dans la cour du bâtiment.

Les administrations régionales visées

Plus à l'est, dans la région de Ternopil, des manifestants ont pris pour cible le siège régional de la police à l'aide de cocktails molotov, tandis que plusieurs dizaines d'opposants ont attaqué l’administration régionale d'Ivano-Frankivsk, une ville située dans la même région.

Ce nouvel embrasement intervient alors que les contestataires, qui s'étaient emparés fin janvier des administrations des gouverneurs régionaux dans l'ouest, les avaient libérées pour permettre la mise en place de la loi d'amnistie des manifestants promulguée fin janvier.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter