Visite de Xi Jinping en France : la Chine commande pour 30 milliards d'euros d'avions à Airbus

International

PACTOLE - A l'occasion de la visite du président chinois en France, l'entreprise étatique CASC (China Aviation Supplies Holding Company) a commandé à Airbus 300 avions A320 et A350, pour un montant de plus de 30 milliards d'euros.

Le contrat est finalement près de deux fois important que prévu. Le constructeur aéronautique européen a confirmé ce lundi la "commande de 300 appareils Airbus au total par des compagnies chinoises", un contrat nettement plus important que le pré-accord annoncé il y a plus d'un an, qui portait sur 184 Airbus A320. Au total, l'entreprise étatique CASC (China Aviation Supplies Holding Company) a signé un accord commercial portant sur 290 A320 et 10 A350. 

Voir aussi

"La conclusion d'un grand contrat pour Airbus est une avancée importante et un excellent signal (...) de la force des échanges" entre la Chine et la France, a commenté le président Emmanuel Macron lors de la signature du contrat au cours d'une cérémonie à l'Elysée pour la visite d'Etat du président chinois Xi jinping en France.

L'avionneur n'a pas dévoilé le montant que représente le contrat avec CASC, mais au prix catalogue 2018, cela représente plus de 35 milliards de dollars, soit un peu plus de 30 milliards d'euros.

En vidéo

Beluga : à bord de l’avion XXXL d’Airbus

A fin janvier 2019, la flotte Airbus en service auprès des opérateurs chinois comptait quelque 1730 appareils, dont 1455 moyen-courriers de la famille A320 et 17 long-courriers de la famille A350 XWB, le dernier-né de la gamme Airbus.

Au cours de cette visite du président chinois en France, d'autres accords commerciaux ont été signés pour une dizaine de milliards d'euros. L'un d'eux, estimé à un milliard d'euro par l'Elysée, porte sur la construction d'un champ d'éoliennes en mer en Chine par EDF et un partenaire chinois.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter