"Votre corps est-il prêt pour la plage" ? Une pub pas sexiste, répond Londres

"Votre corps est-il prêt pour la plage" ? Une pub pas sexiste, répond Londres

DirectLCI
ROYAUME-UNI – Une affiche représentant une femme en bikini, qui avait suscité la colère de beaucoup de Britanniques et avait dû être retirée, n'a finalement pas été jugée choquante par l'organe de contrôle de la publicité outre-Manche.

"Votre corps est-il prêt pour la plage ?" Ce slogan, jugé sexiste par nombre d'internautes, qui avaient obtenu son retrait début mai, serait-il finalement acceptable ? C'est ce qu'a jugé l'Autorité britannique de contrôle de la publicité (ASA), dans une décision rendue publique mercredi.

4.000 plaintes adressées à l'ASA

Début mai, la campagne avait suscité une véritable levée de boucliers outre-Manche . Commandée par une marque de compléments alimentaires protéinés, elle montrait un top model en maillot de bain, accompagnée du slogan "Are you beach body ready ?" ("Votre corps est-il prêt pour la plage ?"). Un message pas vraiment du goût des Britanniques : près de 4.000 plaintes avaient été adressées directement à l'ASA, tandis qu'une pétition avait rassemblé plus de 40.000 signatures. Devant la colère généralisée, l'Agence avait finalement accepté d'interdire l'affiche et d'ouvrir une enquête.

En fin de compte, l'ASA a estimé qu'il n'y avait pas matière à être offensé. "Nous considérons que l'allégation 'votre corps est-il prêt pour la plage' a amené les observateurs à se demander s'ils avaient le corps qu'ils désiraient pour l'été et nous ne pensons pas que l'image impliquait qu'un corps différent que celui montré n'était pas assez bien", écrit-elle dans sa décision, avant d'ajouter que "le message et l'image sont peu susceptibles de causer une offense grave ou généralisée".

"Nous maintenons que l'affiche est irresponsable"

Cet avis n'est pas pour plaire à tout le monde. Beat, une organisation d'aide aux personnes souffrant de troubles de l'alimentation, avait dénoncé cette publicité comme "un nouvel exemple de ce que nous subissons quotidiennement pour nous faire accepter ce soi-disant corps parfait auquel nous serions censés aspirer". Mercredi, un porte-parole de l'association a jugé la décision de l'ASA "extrêmement décevante", précisant que "nous maintenons que l'affiche est irresponsable".

Même dédouanée des accusations de sexisme, l'affiche ne devrait toutefois pas reparaître sur les murs du métro londonien. En effet, si l'ASA l'a jugée conforme aux bonnes mœurs, elle reste interdite sous sa forme actuelle au motif que les affirmations nutritionnelles et de santé qu'elle comporte ne sont pas autorisées par la législation européenne.

A LIRE AUSSI
>>
Une campagne de pub sexiste fait polémique en Grande-Bretagne
>> Angleterre : quand la police diffuse une affiche sexiste sur les viols
>> #LaVeriteSurLesFilles : entre sexisme et humour, la pub pour la nouvelle Twingo divise Twitter

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter