"Laissez-moi un peu vous aider à écrire votre discours" : Schwarzy fait la leçon à Trump après les incidents de Charlottesville

"Laissez-moi un peu vous aider à écrire votre discours" : Schwarzy fait la leçon à Trump après les incidents de Charlottesville

DIVISIONS - Arnold Schwarzenegger prend un malin plaisir à se glisser dans la peau de Donald Trump. Après lui avoir proposé d'échanger leurs jobs en février, l'acteur a déclamé le discours qu'il aurait aimé entendre de la part du président après les incidents de Charlottesville, dans une vidéo publiée par ATTN.

Nouvelle attaque de Schwarzenegger en direction de Donald Trump. Dans une vidéo réalisée par ATTN, l’ancien gouverneur de Californie s’est adressé directement au président des États-Unis pour dénoncer sa réaction complaisante face aux suprématistes blancs après les événements à Charlottesville. "Il n’y a pas deux façons de voir le sectarisme, il n’y a pas deux façons de voir la haine, déclare-t-il dans la vidéo publiée sur Twitter. Si vous choisissez de marcher avec un drapeau qui symbolise le massacre de millions de personnes, il n’y a pas deux façons de voir cela".

L’interprète de Terminator, né en Autriche en 1947, juste après la fin de la seconde guerre mondiale, rappelle au président ses responsabilités morales. Avant de faire mine de lui donner un petit coup de pouce. "Laissez-moi un peu vous aider à écrire votre discours", annonce-t-il avant de commencer : "En tant que président des Etats-Unis, et en tant que Républicain, je ne soutiens pas les suprématistes blancs. Le pays qui a fait capituler les armées d’Hitler n’est pas un endroit pour les drapeaux nazis. Le parti de Lincoln ne soutiendra pas ceux qui portent la bataille des drapeaux de la Confédération déchue"". "Est-ce que c’était si difficile ?", demande-t-il finalement à une figurine du président. Le 14 août dernier, il avait annoncé dans un post Facebook avoir fait don de 85.000 euros à l'ONG Simon Wiesenthal Center, qui lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la tente de prévenir contre la haine.

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

Lire aussi

Un duel de longue haleine

Ce n'est pas la première fois qu'Arnold Schwarzenegger provoque le président en lui proposant de prendre sa place. En février dernier, l'acteur américain avait publié une vidéo où il proposait au président d'échanger leur job. "Hey Donald, j'ai une super idée ! Pourquoi n'échangerions nous pas nos jobs ? Tu reviens à la télé, comme tu es un expert en audiences, et je prends ton job. Comme ça, les gens pourront enfin dormir à nouveau sur leurs deux oreilles", lançait-il. Cette charge faisait suite aux critiques de Donald Trump adressées à l'acteur américain. Celui-ci estimait que depuis que Schwarzy l'avait remplacé dans son émission, The New Celebrity Apprentice, les audiences s'étaient effondrées.

En vidéo

Trump vs Schwarzenegger : retour sur un duel de longue haleine

Schwarzy avait finalement préféré quitter l'émission en mars en déclarant dans un communiqué : "Les gens n'apprécient pas que Trump soit impliqué dans l'émission et ne veulent ni participer en tant que spectateur, ni en tant que sponsor ni d'aucune autre façon qui soutiendrait l'émission. C'est une période très clivante et je pense que l'émission a été happée par toute cette division". Le président, lui, avait publiquement défendu la version selon laquelle son successeur n'était pas parti de son plein gré, mais avait été viré en raison de ses mauvais résultats.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

Covid-19 : la mortalité liée au virus aux États-Unis cette année remet-elle en cause la vaccination ?

"Danse avec les stars" : Elsa Bois, la partenaire de Michou, se sépare de son compagnon

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.