Vous partez en Grèce cet été : comment faire avec votre argent ?

Vous partez en Grèce cet été : comment faire avec votre argent ?
International

TOURISME – Si officiellement, les touristes ne sont pas concernés par les mesures radicales décidées par la Grèce pour contrôler les capitaux, mieux vaut pour eux, toutefois, prendre certaines dispositions. Metronews fait le point.

Vous vous apprêtez à partir en Grèce, et vous vous demandez comment ça va se passer ? Sachez que la règle, pour vous, n'est pas la même que pour les Grecs, qui eux n'ont pas le droit de retirer plus de 60 euros par personne et par jour. Le gouvernement, bien conscient que le tourisme constitue un moteur vital de l'économie du pays (20% du PIB), a en effet bien martelé que les touristes séjournant en Grèce cet été ne sont pas concernés par les mesures de limitation des retraits bancaires aux distributeurs automatiques. 

LIRE AUSSI >> Quitter ou conserver l'euro : dilemme à la grecque

60 euros par jour

Si les touristes ne devraient donc pas, à priori, rencontrer de difficultés, plusieurs pays européens, comme la France, l'Allemagne et la Grande-Bretagne, conseillent toutefois à leurs ressortissants en partance pour la Grèce d'emporter suffisamment d'argent liquide pour faire face à des imprévus. Notamment au cas où les distributeurs, pris d'assaut par les Grecs depuis plusieurs semaines maintenant, se retrouveraient à sec. Autre problème que vous pourriez rencontrer : certains commerces pourraient refuser le règlement par carte de crédit, compte tenu des difficultés traversées par le pays.

Pour parer à toute éventualité, mieux vaut donc voyager avec du liquide. Pour rappel, au sein de l'Union Européenne, vous avez le droit de transporter jusqu'à 10.000 euros en liquide, sans avoir à les déclarer à la douane. Attention, toutefois, à ne pas vous balader ensuite avec une telle somme sur vous : même si la Grèce est réputé pour être un pays sûr, mieux vaut laisser les grosses sommes d'argent à l'abri, comme dans le coffre fort de votre chambre d'hôtel. Enfin, autre solution, vous pouvez réserver et payer avant votre départ un certain nombre de prestations (musée, hôtel, etc), soit directement, soit en passant par un tour opérateur.

EN SAVOIR +

>> Grèce : quelles conséquences d'une sortie de la zone euro (pour la Grèce et les autres) ?
>> Crise en Grèce : Alexis Tsipras, le "résistant" aux actions incertaines
>> Crise en Grèce : "Je ne vois pas comment ça peut être pire"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent