Weinstein reconnu coupable : "Un message très fort", estime... Donald Trump

Weinstein reconnu coupable : "Un message très fort", estime... Donald Trump

ÉTATS-UNIS - Le président des Etats-Unis a estimé que le fait qu'Harvey Weinstein ait été reconnu coupable d'agression sexuelle et viol constituait un "message très fort" et "une grande victoire" "du point de vue des femmes".

Lundi 24 février, le producteur de cinéma Harvey Weinstein a été reconnu coupable d'agression sexuelle et de viol (mais a évité une condamnation pour les accusations les plus graves). "Je pense que du point de vue des femmes (…) c'est une grande victoire, cela envoie un message très fort", a déclaré le président des Etats-Unis Donald Trump lors d'une conférence de presse à New Delhi.

Toute l'info sur

Hollywood : le scandale Harvey Weinstein

Il a ajouté qu'il n'était pas un grand "fan" d'Harvey Weinstein, insistant sur sa proximité avec les démocrates. "Michelle Obama l'adorait, Hillary Clinton l'adorait", a-t-il martelé, faisant l'impasse sur les multiples accusations dont il fait lui-même l'objet.

Lire aussi

En effet, plusieurs femmes accusent le président des Etats-Unis d'agression sexuelle ou de viol. Dans un livre publié en octobre dernier, 43 femmes l'ont accusé de "comportements inappropriés", dont 26 affirment que le chef d’État leur a imposé des "contacts sexuels non désirés". En juin 2019, l’auteure et éditorialiste de la version américaine du magazine Elle E. Jean Carrol accusait le président américain de l'avoir violée "en automne 1995 ou au printemps 1996", dans une cabine d’essayage d’un magasin de luxe new-yorkais.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Un chagrin presque insupportable" : Meghan Markle évoque sa fausse couche dans une poignante tribune

EN DIRECT - Covid-19 : l'Allemagne prolonge ses restrictions jusqu'en janvier 2021

EN DIRECT - Election US : Trump appelle ses partisans à "inverser" le résultat, Biden lui répond

EN DIRECT - Mort de Maradona : une veillée funèbre au palais présidentiel argentin

Lire et commenter