Westminster, Manchester, London Bridge : l'Angleterre lourdement frappée par les attentats, 34 morts en moins de 3 mois

DirectLCI
TERRORISME - Quelques jours après le terrible attentat kamikaze à la sortie d'un concert d'Ariana Grande à Manchester (qui a fait 22 morts dont des enfants) l'Angleterre a de nouveau été frappée samedi soir par le terrorisme. Et comme le 22 mars dernier sur le pont de Westminster (5 morts), c'est la capitale qui a été visée : sur le London Bridge puis à Borough Market.

34 morts, 3 attaques en 73 jours. Les mêmes images d'horreur, de victimes et d'ambulance. Londres et le Royaume-Uni ont une nouvelle fois été frappés par une attaque terroriste : sur le London Bridge et dans le quartier de Borough Market, où trois hommes ont foncé sur la foule au volant d'une camionnette avant d'en descendre pour s'attaquer à des passants. Cette attaque survient après une série d'autres attentats qui ont visé le pays.  


Il y a plus de deux mois, le 22 mars dernier, une voiture avait foncé dans la foule sur le pont de Westminster, au pied du Parlement britannique, dans la capitale anglaise. L’attaque, qui avait fait 5 morts et de nombreux blessés, avait été revendiquée par Daech

En vidéo

Londres : que s’est-il passé dans le quartier de Westminster ?

Il y a quelques jours Manchester pleurait ses morts

Le 22 mai dernier, c'était la ville de Manchester qui était visée. A l'issue d'un concert de la star américaine de la pop Ariana Grande, un attentat suicide avait fait 22 morts et 59 blessés à la Manchester Arena. Il s'agissait alors de l'attaque la plus meurtrière survenue au Royaume-Uni depuis douze ans.

En vidéo

De nombreux enfants et adolescents parmi les victimes de l’attentat de Manchester

Ce samedi 3 juin, Londres a donc une nouvelle fois été touchée par l'horreur du terrorisme. Sur le London Bridge, une camionnette a ainsi foncé sur la foule et fauché plusieurs personnes. Ensuite, les trois assaillants ont attaqué Borough Market, un quartier commerçant non loin du London Bridge, pour commettre des "agressions au couteau". Des coups de feu "ont été tirés" par la police après cette attaque. Le bilan officiel des autorités fait état de sept morts et de plusieurs dizaines de blessés. Les trois assaillants, qui portaient de fausses ceintures explosives, ont été abattus.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter