WikiLeaks : Julian Assange promet d'autres révélations

WikiLeaks : Julian Assange promet d'autres révélations

DirectLCI
#FRANCELEAKS — Invité du 20 Heures de TF1 mercredi soir, Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, s'est expliqué sur les preuves de l'espionnage des trois derniers présidents français par les Etats-Unis. L'activiste, retranché depuis plus de trois ans dans l'ambassade de l'Equateur à Londres, a promis d'autres révélations.

Julian Assange s'explique. En duplex de l'ambassade de l'Equateur à Londres, où il vit retranché depuis plus de trois ans, le fondateur de WikiLeaks est revenu, mercredi soir, sur les dernières révélations qui enflamment les relations franco-américaines depuis mardi soir.

EN SAVOIR + >> Quatre choses à retenir des écoutes de Chirac, Sarkozy et Hollande

Sans, évidemment, dévoiler ses sources, l'activiste a fait état, lors du 20 Heures de TF1, d'une enquête longue de trois mois pour aboutir à la divulgation de documents prouvant que la NSA, l'agence de sécurité américaine, a placé sur écoute les trois derniers présidents français, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande, entre 2006 et 2012, ainsi que plusieurs hauts responsables politiques et diplomatiques de l'Hexagone.

"Les Etats-Unis jouent un sale jeu"

Pour autant, loin de se contenter de ce "coup", mené en collaboration avec Libération et Mediapart, et qui a fait réagir jusqu'au plus haut sommet de l'Etat des deux côtés de l'Atlantique , Julian Assange a promis d'autres révélations. "Les documents les plus importants sont à venir", a-t-il certifié, "c'est le début d'une longue série". Et leur teneur devraient concerner le secteur économique. "Les Etats-Unis jouent un sale jeu", a lancé l'activiste, affirmant que la boulimie d'écoutes de la NSA nuisait à la compétitivité de la France et des autres "alliés" européens. "Le moment est venu pour la France de lancer une enquête parlementaire et d'entamer des poursuites pour envoyer un message très clair", a poursuivi Julian Assange, ajoutant que "le monde entier regarde la France".

EN SAVOIR + >> Espionnage de la France par la NSA : "Cela va forcément laisser des traces"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter